Publicité
Disques

Sleater-Kinney« Live in Paris »

Sub Pop Note : 3/5HermineHermineHermine
sleater-kinney-live-in-paris-

La bande à Carrie Brownstein remet ça. Après 9 ans d’absence le trio de choc et de charme punk américain retrouve les chemins des planches avec un live à la clef.

Souvenez vous, c’était en 1999 et sortait l’album The Hot Rock (1999) sur le label Kill Rock Stars. Et bien, il est désormais classé parmi les 50 (17ème) plus grands albums de tous les temps catégorie "Women who rock" par le magazine Rolling Stone. Pas mal de chemin a été parcouru depuis les prémices du mouvement Riot Grrrl que Carrie Brownstein a contribué à créer en 1995 avec son premier groupe Excuse 17. Et dire que maintenant, elle connait un début de notoriété sur le petit écran dans la série satyrique Portlandia.


L’apriori est donc positif, d’autant que les filles ont depuis signé chez Sub Pop. Un gage de bonne conduite rock. Et de qualité. D’autant que les trois américaines (quatre sur scène avec Katie Harkin))  avaient fait abstinence entre 2006 et 2015. Neuf ans de silence radio mis à mal par un album studio en 2015 (« No cities to love ») et cet album live enregistré à la Cigale (Paris), le 20 mars 2015 lors de leur dernière tournée. Et pas question de louper le premier titre, car tout va très vite avec seulement 13 morceaux pour 47 minutes de live. Ce qui représente une sorte de best of du concert quand on sait que le show parisien comptait au moins le double de morceaux et deux gros rappels contre un seul petit sur le disque (« Modern girl »). Le « final cut » a eu la dent dure. A moins que les contraintes du format vinyle ait défini la règle du jeu. Là, on ne peut que s’en féliciter.
Côté musique, le punk rock de Sleater-Kinney est dans son jus. N’allez pas chercher de retouches en studio : ici l’énergie est intacte, abrasive. Les fans s’en féliciteront, car le groupe semble vraiment avoir tout donné et apprécié de jouer à Paris. 


Guillaume du Porzou
publié le 11-02-2017

comments powered by Disqus
Disques
matmatah-plates-coutures

Comme l'attestent les nombreux concerts de la tournée qui affichent guichets fermés, le retour de Matmatah était attendu avec une certaine impatience par le public. Cet engouement ne peut que...

Disques
all-them-witches-sleeping-through-the-war-

Les Sorcières de Nashville déboulent à nouveau à grand renfort de guitares saturées et survoltées. Du bel ouvrage qui séduit tous les amateurs de rock, quelque...

Disques
black-hole-machines-run-rabbit-run-

Comme souvent, à l’Ouest de l’Europe beaucoup de nouveau. Cette fois ci c’est la Bretagne qui fait parler la poudre rock avec le premier EP d’un trio prometteur.

Disques
lower-than-atlantis-safe-in-sound-

Depuis 2007, les anglais de Lower Than Atlantis se sont fait une place en Angleterre. Leur cinquième opus confirme que cet engouement n’est pas usurpé. De là à convaincre les...

Disques
avenir-nous-sommes-les-filles-du-lycee-de-brest-

Iconoclastes, les 3 filles d’AveniR le sont assurément. Mais elles vont un peu plus que le truisme qu’elles laissent entrevoir. . 

Disques
we-wolf-movements-

Entre John Carpenter et Joy Division, il y a We Wolf. Le quartet vannetais créé en 2015 a pris le meilleur des deux et le prouve avec un brillant premier EP. 

Disques
mother-s-cake-no-rhyme-no-reason-

Fini les valses de Viennes, vive le rock d’Innsbruck. Mother’s Cake défend la cause d’un rock à la fois psychédélique et nerveux. Une belle réussite que leur...

Disques
the-black-leaders-take-it-easy-

The Black Leaders commence à être une valeur sûre du rock rennais. Leur second album renforce cette impression.

Disques
the-fleshtones-the-band-drinks-for-free-

Retrouver des anciens (40 ans de bon et loyaux au service au Garage Rock !), c’est assez réconfortant ! Surtout après une année 2016 choyée par la grande faucheuse.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Silence, on creuse

Hervé Devallan


Pour vivre heureux, vivons cachés. Une devise que la République a depuis longtemps fait sienne et qu’elle sait déléguer à l’occasion. Deux exemples pour s’en convaincre


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

Breizh Gouel

Agenda

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité