Publicité
Livres

Justine Levy « La Gaieté »

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
Stock, 216 pages, 18€ Note : 3/5HermineHermineHermine
justine-levy-la-gaiete-

Par la grâce de son écriture, aérienne et forte à la fois, Justine Levy  entraîne ses lecteurs dans les zones terrifiantes  de  la vie d’Alice, personnage central du roman et  qui pourrait être son double.Une jeunesse massacrée : désormais,  la légèreté n’est plus pour elle !

Justine Levy  témoigne, une fois encore, de la difficulté de refaire surface quand on a eu une mère adorée qui fut à la fois son héroïne et, sans le savoir, son bourreau.


« Je sais juste qu’une maman malheureuse vous refile toujours un bout de son malheur, sans le faire exprès et sans le savoir. »


Lorsqu’Alice, encore enfant, va passer des  week-ends chez sa mère, elle la retrouve couchée, à cause de ses « règles »… En fait, sa mère  est dans une phase descendante, liée à la drogue et à l’alcool. Si bien qu’Alice doit tout gérer : cette absence morale et physique et  la peur diffuse qui l’habite.


Toute une jeunesse passée ainsi entre l’abandon de sa mère et les maîtresses souvent peu accueillantes de son père…Comment se construire dans ces conditions ? Il en résulte un terrible manque de confiance en elle et peu d’attirance vers les autres. 


Pour ses deux enfants, et avec l’aide de Pablo, elle va surmonter en partie son mal.


Et surtout, elle s’est fixé pour but la gaieté !  Mais la gaieté, quand on a peur de tout et surtout de la mort, est un combat de chaque instant.


Avec ses enfants, elle se crée une bulle protectrice, « un paradis », loin du monde, de la politique, des livres, de tout. Elle adopte des rites pour que le quotidien soit rassurant…


Ce roman est passionnant et ne génère pas la tristesse malgré des révélations qui nous coupent le souffle. Un style  très personnel, de l’humour  parfois féroce et  beaucoup d’autodérision  nous séduisent d’emblée. 


Chantal Pinault
publié le 04-11-2015 - mis à jour le 05-11-2015

Livres
retour-a-l-anormal

Finir Le lambeau en pleurant n’est pas une entame de critique littéraire. C’est le cas. Le Bataclan est sous la rafale à la toute fin du livre de Philippe Lançon et Chloé...

Livres
marie-sizun-vous-n-avez-pas-vu-violette-

Marie Sizun est bien connue pour ses romans qui ont pour cadre la Bretagne. Et sur l’amour, on se souvient encore de « Plage » ! Cette fois, et sur le même sujet, Marie...

Livres
pennac-bartleby-zadiste-sans-zad

Nous n’avions rien dit lorsque nous ne retournions plus jusque Pennac ! On aurait eu du mal à se prononcer sur cette lassitude. Le cancre nous avait attendris mais trop de cancritude tend vers...

Livres
jean-pierre-nedelec-le-monde-etait-plein-de-couleurs-

Ce monde « plein de couleurs » (quel beau titre !) décrit par le douarneniste Jean-Pierre Nedelec dans son nouveau livre est celui de l’enfance. Il est aussi celui de...

Livres
l-amour-qui-prefererait-ne-pas

Ne pas commenter les nombreux commentaires auto-satisfaits de la presse littéraire. Marc Pautrel est à lire et ce n’est pas par la seule grâce d’on n’est pas couché...

Livres
gaetan-lecoq-le-rire-de-xavier-grall-

« Romancer » la vie du poète et journaliste breton Xavier Grall. Personne ne l’avait encore tenté, ni forcément imaginé. C’est désormais chose...

Livres
-l-inconnu-me-devore-de-xavier-grall-reedite

Les éditions Les Equateurs rééditent L’inconnu me dévore de Xavier Grall, avec une préface de Pierre Adrian. Le livre avait été publié pour la...

Livres
-les-passagers-du-siecle-de-viktor-lazlo

La fresque est ambitieuse : faire traverser plus d’un siècle (entre 1870 et nos jours) à une esclave noir et un juif polonais. Le tout démarrant à la fin de la traite des...

Livres
bernard-berrou-la-nuit-des-veuves-

On connaît de Bernard Berrou la veine « irlandaise » de ces merveilleux livres qu’il a consacrés à la « verte Erin ». On connaît aussi...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Que valent maintenant les livres ?

Michel Ogier


Des boîtes à livres se disséminent dans les villes et les bourgades. Les amateurs de livres, pour la plupart, s'en réjouissent. Et on ne peut que saluer ceux qui en prennent l'initiative. C'est certainement une très bonne chose que de démocratiser la culture.


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité