Publicité
Disques

Gecko Turner « That place, by the thing with a cool name »

Lovemonk Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
gecko-turner-that-place-by-the-thing-with-a-cool-name- Page officielle :
http://www.geckoturner.com/

Lovemonk Records :
http://lovemonk.net/

Réunir le monde entier pour en faire son territoire. Né entre Lisbonne et Madrid, Gecko Turner y est parvenu. Un cinquième disque grandiose qui réinvente la soul. Tout simplement.

Gecko Turner, c’est le sud. Sud viscéralement soul pour la musique ; couleur ibérique pour la terre de ses ancêtres. Le résultat, c’est un album qui navigue entre le regretté JJ Cale et un Prince à nouveau inspiré. L’artiste manie la country funk comme d’autres en leur temps alignaient les westerns spaghetti et ses classiques indémodables. En 2015, le désert espagnol inspire encore de la plus belle des façons et livre cette fois son volet soul. D’autres images nourries par l’histoire du bonhomme qui pour quelques dollars de plus a aussi côtoyé le bon, la brute et le truand. Mais du côté de Londres où il fait la manche dans le métro. Le retour au pays (Badajoz) est funeste : funérailles de sa mère, mariage (sic), boulot dans une banque puis enterrement de l’être cher… Le retour à la musique s’imposait !


Ce qu’il pratique non sans un certain talent depuis les années 90. Dans un groupe tout d’abord (The Animal Crackers avec deux albums à la clef) puis en solo au début des années 2000. « The place… » est son cinquième album. On y trouve toute la musique qui aime à traîner sur les rives du Mississipi, à moins que ça ne soit le long du fleuve Niger ou sur la plage de Cobacabana. Er pour savoir ce qu’elle devient au plus fort de ce crossover, précipitez vous sur cette album, car Gecko Turner a aussi l’art et la manière d’y distiller quelques accords de jazz et de Bossa Nova. Pas étonnant que les musiciens du monde entier s’y donnent rendez-vous de leurs Texas, Nigéria, Brésil, Cuba, Guinée et Angleterre natals. Un melting pot qui a vraiment le goût des grands soirs !


Guillaume du Porzou
publié le 20-05-2015

comments powered by Disqus
Disques
max-jury-max-jury-

Avec ses arrangements 70’s et ses mélodies imparables, Max Jury impose son premier album avec une lumineuse évidence. Le rendez-vous de l’année 

Disques
urgent-prince-est-mort-il-avait-57-ans

Son corps a été retrouvé dans sa résidence du Minnesota. Prince Rogers Nelson avait été hospitalisé la semaine précédente pour une mauvaise...

Disques
monika-secret-in-the-dark-

Avec Monika, le Disco revient par la grande porte, avec classe, charme et loin de toutes les paillettes du genre. Paradoxe.   

Disques
brooklyn-funk-essentials-funk-ain-t-oval-

Cette association de bien fêteurs célèbre ses 20 ans ! Vingt ans que ce collectifs aux contours plus que variable est au service du funk, du jazz, de la house, du drum & bass, de...

Disques
diggin-deeper-the-roots-of-acid-jazz

Là, on touche quand même au miracle. Cette série d’hymnes funk, jazz, soul, fusion et disco va rythmer les années 1996 à 3003 à grands renforts de compilations...

Disques
the-jb-s-food-for-thought-

Le marketing a parfois du bon. A l’heure où James Brown a enfin sont biopic, Universal réédite le premier opus de son groupe, The JB’s. Attention grand voyage en...

Disques
compilations-estivales

On le savait, le vinyle n’est pas mort. En pleine resurrection, il redone goût aux amateurs de bel ouvrage et leur permet d’exercer à nouveau leur métier avec passion. Les...

Disques
nanna-b-vitaphone-

Soul nordique. Un oxymore qui a enfin trouvé son écrin en la personne de la danoise Nenna.B et de son premier album « Vitaphone ». 

Disques
soul-station-spirit-of-soul-

Le septuor briochin est la bonne nouvelle de ce début de printemps pour tous les amateurs de Soul énergique et jazzy. A découvrir d’urgence.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Un Tour en Noir et Blanc

Hervé Devallan


Le Tour de France cycliste est un cas d’école. Même France TV ne peut échapper au phénomène qui se répète saison après saison : on voit des Gwenn ha Du partout ! 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité