Publicité
Disques

Dysilencia « Ceux qui marchent debout »

Finisterian Dead End Note : 3/5HermineHermineHermine
dysilencia-ceux-qui-marchent-debout- Finisterian Dead End :
http://finisteriandeadend.com/

En matière de Métal, Brest a trouvé un nouvel héraut avec Dysilencia. Leur second EP confirme qu’ils sont aussi bons sur scène qu’en studio.

De Brest à Quimper il n’y a qu’un pas. C’est donc en voisin que les brestois Dysilencia ont gagné l’écurie quimpéroise de Finisterian Dead End. Une entente bretonne pour un pacte métal qui donne aujourd‘hui naissance à leur second EP « Ceux qui marchent debout ». Dans un style qui fait penser autant à No One is Innocent qu’à Mass Hysteria, les 5 titres sont d’une redoutable efficacité. Chantés à deux voix et en français sans que cela ne paraisse étrange, le sextet (à ne pas confondre avec des histoires de footballeurs…) prouve une nouvelle fois que la scène Métal bretonne doit compter avec eux. Produit comme son prédécesseur par Gwen Kerjan chez Slab Sound Studio, l’album est un véritable mur du son qui fait parler la poudre avec une cohérence rarement égalée. Si le premier EP avait bénéficié du soutient de la ville de Brest et de la région – la Bretagne aurait-elle compris que la culture rapporte davantage d’argent que l’industrie automobile ? -, le second a fait appel aux économies des fans. Le crowdfunding où les impôts, qu’importe, du moment que l’on marche debout ! 


Hervé Devallan
publié le 17-12-2015

comments powered by Disqus
Disques
monkey-3-astrasymmetry-

Un double album vinyle pour commencer l’année. Celui de Monkey 3 qui rappelle que le stoner peut être l’avenir du rock lorsqu’il est aussi bien maîtrisé. 

Disques
brieg-guerveno-valgori-

La sonorité gutturale du breton donne une palette originale au rock progressif de Brieg Guerveno. Ostracisé par les hommes de « progrès », cela ne l’empêche...

Disques
brant-bjork-tao-of-the-devil-

Brant Bjork, expert en low desert punk. Autant dire, une des figures du Stoner. L’ancien créateur et batteur de Kyuss revient sous son nom pour la huitième fois. Le désert, non plus, ne...

Disques
giraffe-tongue-orchestra-broken-lines-

Le CV de ce nouveau groupe au drôle de nom plaide en sa faveur. L’écoute du disque un peu moins. Explication.

Disques
vola-inmazes-

Quand le métal gronde, la musique progressive n’est pas loin. C’est du moins le cocktail gagnant des danois de Vola avec ce premier long play.

Disques
silver-snakes-saboteur-

Le troisième album des américains se veut le pont entre Nine Inch Nails et Sleep. Un pont qu’ils occupent avec un certain talent soutenu par un parrain hautement recommandable.

Disques
carson-hill-sonora-

Le stoner de Quimper est une denrée rare. Pour son second essai, Carson Hill déroule son art comme les meilleures pointures du genre.

Disques
ace-frehley-origins-vol-1-

Plus besoin d’Alzheimer pour retrouver la mémoire. Pour 11 classiques (ou presque) du rock, Ace Frehley a fait le boulot. Et de façon plutôt convaincante.  

Disques
inglorious-inglorious-

Côté Hard Rock, l’époque des chanteurs hurleurs ne semble pas révolue. Celui d’Inglorious s’impose un peu trop et finit par énerver.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Un Tour en Noir et Blanc

Hervé Devallan


Le Tour de France cycliste est un cas d’école. Même France TV ne peut échapper au phénomène qui se répète saison après saison : on voit des Gwenn ha Du partout ! 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité