Publicité
Disques

Alan Stivell « 40th anniversary Olympia 2012 »

Mercury / Universal Note : 4/5HermineHermineHermineHermine

L’émotion est intacte. Quarante ans ont passé et seul l’Olympia a changé. Ce qui permet de belles retrouvailles et un album / DVD pour se souvenir de ce 16 février 2012. 

Egrenons tout de suite la belle liste des amis venus souffler quelques notes sur ce magnifique gâteau d’anniversaire : les compagnons de route tout d’abord, Dan Ar Bras et le violoniste René Werneer « On ne sait pas revu depuis 35 ans ! » s’étonne en direct Alan Stivell, les stars d’aujourd’hui comme Pat O’May ou Nolwenn Leroy « Elle a le même âge que j’avais il y a 40 ans » sans oublier le Bagad Quic-en-Groigne de Saint-Malo, Joanne Mclver et Robert Le Gall. Et si le concert de 1972 avait été retransmis en direct sur Europe 1 et écouté par plusieurs millions d’auditeurs, celui de 2012 bénéficie d’une captation vidéo qui permet d’être au plus près des sourires, des souvenirs et des respirations. D’être une raison d’être pour une grande majorité de bretons et une raison de vivre pour quelques-uns. Loin de toute mode, les images d’un Olympia plein à craquer en sont la preuve.
Pour fêter et partager cet anniversaire, Alan Stivell interprète ses classiques de pop celtique (« Tri Martelod », Brian Boru », « An Alarc’h », « Suite Sudarmoricaine », etc), mais également des titres plus intimistes et toujours porteurs de sens tant ils rappellent de tristes épisodes de l’histoire irlandaise ou certaines revendications bretonnes. Et pour finir, bien sûr, l’hymne de notre pays, le « Bro gozh » repris par – presque - tout la salle. Près de 3 heures de concerts où la nostalgie n’a jamais droit de cité avec un Alan Stivell jouant sur une de ses dernières créations (une harpe bien sûr) et parvenant une nouvelle fois à fusionner musique traditionnelle, folk, pop, rock et parfois métal. Les échanges guitare violon pouvant rappeler les célèbres joutes de Thin Lizzy ! Sans oublier les riffs sanguinaires de Pat O’May. Le tout pour mieux rebondir et transformer l’Olympia en un véritable Fest noz emmené par le Barde en personne ! Un pont est donc jeté entre les générations. Gageons que dans 40 ans, les musiciens bretons n’auront plus besoin de finir leurs concerts par l’hymne breton !


Hervé Devallan
publié le 04-08-2013

comments powered by Disqus
Disques
red-cardell-et-invites-bienvenue

Parallèlement au succès de leur spectacle tout public présenté dans le cadre du festival Théâtre à Tout Age qui s’est déroulé au mois de...

Disques
startijenn-paker-tour-live

En 2017, Startijenn, l’un des groupes les plus importants du fest-noz actuel,  fêtera ses 20 ans. Pour célébrer comme il se doit cet anniversaire et nous donner un aperçu de...

Disques
alan-stivell-amzer-

Loin de toute nostalgie Folk, Alan Stivell retrouve sa harpe et ses rythmes teintés d’électro pour un nouvel opus aux vertiges japonisants. Un doux voyage. Une nouvelle...

Disques
cre-tonnerre-bordees-sauvage-

On peut naître wallon et partir en bordé dans les ports du monde entier. Cré Tonnerre s’y emploi avec un net penchant pour les quais armoricains. 

Disques
the-celtic-social-club-the-celtic-social-club-

La belle aventure du Celtic Social Club se poursuit. Voici une mise en bouche avant leur tournée des festivals 2015 : le concert des Vieilles Charrues 2014. 

Disques
orange-blossom-under-the-shade-of-violets-

Les dernières rumeurs laissaient Orange Blosson avec Robert Plant et son Orient compliqué. En 2014, c’est du côté de l’Egypte et de la Jordanie que l’on retrouve les...

Disques
the-celtic-social-club

The Celtic Social Club ouvre la boîte de Pandore et donne un bon coup de pied dans la fourmilière de la Trad. Pour ce faire, trois Red Cardell et un Silencers sont à la manœuvre pour un...

Disques
mariana-caetano-me-o-mond-

Le Brésil n’a jamais été aussi proche de la Bretagne. La chanteuse Mariana Caetano y est pour beaucoup avec son deuxième album jetant un véritable pont entre ses deux...

Disques
cecile-corbel-roses-songbook-vol-4-

Manifestement les roses lui vont à ravir. Car une nouvelle fois, Cécile Corbel s’impose comme l’artiste bretonne irrésistiblement au dessus du lot. Toutes compétitions...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Silence, on creuse

Hervé Devallan


Pour vivre heureux, vivons cachés. Une devise que la République a depuis longtemps fait sienne et qu’elle sait déléguer à l’occasion. Deux exemples pour s’en convaincre


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité