Publicité
Disques

We Wolf « Movements »

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
Auto production Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
we-wolf-movements-

Entre John Carpenter et Joy Division, il y a We Wolf. Le quartet vannetais créé en 2015 a pris le meilleur des deux et le prouve avec un brillant premier EP. 

Tiens un groupe de Vannes ! On ne peut pas dire qu’ils soient légion. Le dernier qui a fait parler de lui, c’est Lyse au début des années 2000. Avec The Wolf et son EP « Movements », il est fort possible que la tranquille cité du Golf fasse vraiment parler d’elle en dehors du festival de Jazz ! Dans un style new wave synthétique (New Order, The Horrors…), le quartet pousse l’expérience jusqu’à renouveler le style en poussant les claviers dans une démesure post punk grandiloquente que soutiennent des guitares taillées pour les accompagner jusqu’au bout de la nuit. Le premier EP de We Wolf serait déjà une réussite si les louanges s’arrêtaient là. Mais il faut ajouter que les mélodies inspirées de « Movements » simplifient grandement le travail du rock critic. Les 4 titres parlent d’eux même et pourraient facilement intégrer la play list de n’importe quelle radio. Entre BO pour film d’épouvante et futur album référence d’une bonne soirée étudiante, l’opus s’inscrit déjà dans la tradition new wave de la Bretagne. Celle qui entre deux fêtes de nuit sait concurrencer les productions britanniques.


Hervé Devallan
publié le 08-02-2017

comments powered by Disqus
Disques
morrissey-low-in-high-school

Bigmouth Strikes Again, Get Off The Stage… C'est fou comme certains titres de Morrissey s'appliquent désormais à sa propre déchéance. 

Disques
maman-kusters-sous-la-peau-de-

On touche ici une certaine écume de la nuit. Une élégance à la Seiz Breur, qui mêle les années 30 et les années 80, sans plagiat et avec audace.

Disques
the-craftmen-club-colores-

Après quatre ans de silence discographique, The Craftmen Club est de retour avec un nouvel album studio qui démontre que les quartet costarmoricain est en évolution perpétuelle.

Disques
gad-zukes-fight-the-silence-

Ils sont cinq, viennent de Dinan en passant par l’Angleterre et débordent d’énergie. Leur premier EP est une vraie réussite, entre coup de cœur magistral et un avenir...

Disques
follow-me-not-if-the-sky-remains-

Le début des années ont le cuir qui résiste au temps. Follow Me Not les fait revivre avec la précision de ceux qui ne veulent pas confondre post punk et Cold Wave.

Disques
konrad-fight-konrad-fight-

Konrad Fight… Depuis Marquis de Sade, ça sonne bien. L’EP des breton reste...

Disques
beatneys-bear-beatney-bears-

Avec Beatneys Bear, la nuit brestoise possède ses nouveaux hérauts. Un duo qui scratche le rock. A moins que ce ne soit l’inverse.     

Disques
celtic-social-club-a-new-kind-of-freedom-

C’est étrange, cette impression que The Celtic Social Club existe depuis toujours. Et pourtant, cela fait seulement 3 ans qu’ils arpentent les scènes du monde entier, à commencer...

Disques
les-ramoneurs-de-menhirs-breizh-anok-

Entre gavotte et pogo, les Ramoneurs de Menhirs n’ont pas choisi. Ils n’ont donc pas renoncé. « Breizh Anok » en apporte une preuve punk et sonnante.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Le Pays Catalan loin des petits papiers du paradis

Hervé Devallan


Supposer irréversible  l’autonomie du Pays Catalan - et de toutes autres nations européennes - ne doit pas nous étonner. Non plus que nos États souverains s’y opposent. Pour eux toute (r)évolution est mortifère. 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité