Publicité
Disques

The Decline ! « Heroes on empty streets »

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
Kicking Records Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
the-decline-heroes-on-empty-streets-

Avec sa voix à la « Schultz » (Parabellum), le chanteur de The Decline ! pousse les bretons beaucoup plus près de ses cousins celtes que de la scène punk rock parisienne.  

Le punk rock (ou folk punk selon certains) de The Decline ! frappe – juste – à nouveau. En 12 titres, ils remettent le rock sur le droit chemin, là où les anglais aiment le laisser traîner : dans des pubs enfumés et des rues pavées de mauvaises intentions. Il faut dire qu’on est à Rennes et que faute d’autonomie politique, la scène musicale bretonne a depuis longtemps pris son indépendance. De Nevrotic Explosion à Slim Wild Boar, en passant par Trashington DC et Sklanker, le combat est (était) déjà mené de main de maître. Des groupes que les membres de The Decline ! connaissent bien ! Avec « Heroes on empty streets », le quintet transforme son troisième essai et engrange par la même occasion de nouveaux hymnes pour leurs prochaine tournée européenne qui passe par Clisson et son Hellfest le 16 juin. De quoi rester convaincu que The Decline ! reste beaucoup plus proche des Pogues et de Dropkick Murphys que de n’importe quel cousin français. Et que les héros naissent et meurent dans la rue. Soulignons aussi l’excellente pochette réalisée par Patrice Poch qui exposera en septembre 2017 à l’occasion des 40 ans de Marquis de Sade.


Hervé Devallan
publié le 08-06-2017

comments powered by Disqus
Disques
marquis-de-sade-16-09-17-

Oui, nous sommes bien en 2017 et ceci est bien une chronique d’un nouvel album de Marquis de Sade. 

Disques
morrissey-low-in-high-school

Bigmouth Strikes Again, Get Off The Stage… C'est fou comme certains titres de Morrissey s'appliquent désormais à sa propre déchéance. 

Disques
maman-kusters-sous-la-peau-de-

On touche ici une certaine écume de la nuit. Une élégance à la Seiz Breur, qui mêle les années 30 et les années 80, sans plagiat et avec audace.

Disques
the-craftmen-club-colores-

Après quatre ans de silence discographique, The Craftmen Club est de retour avec un nouvel album studio qui démontre que les quartet costarmoricain est en évolution perpétuelle.

Disques
gad-zukes-fight-the-silence-

Ils sont cinq, viennent de Dinan en passant par l’Angleterre et débordent d’énergie. Leur premier EP est une vraie réussite, entre coup de cœur magistral et un avenir...

Disques
follow-me-not-if-the-sky-remains-

Le début des années ont le cuir qui résiste au temps. Follow Me Not les fait revivre avec la précision de ceux qui ne veulent pas confondre post punk et Cold Wave.

Disques
konrad-fight-konrad-fight-

Konrad Fight… Depuis Marquis de Sade, ça sonne bien. L’EP des breton reste...

Disques
beatneys-bear-beatney-bears-

Avec Beatneys Bear, la nuit brestoise possède ses nouveaux hérauts. Un duo qui scratche le rock. A moins que ce ne soit l’inverse.     

Disques
celtic-social-club-a-new-kind-of-freedom-

C’est étrange, cette impression que The Celtic Social Club existe depuis toujours. Et pourtant, cela fait seulement 3 ans qu’ils arpentent les scènes du monde entier, à commencer...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
La haine de soi

Gilles Cervera


On ne s’aime plus quand on voit nos nouvelles idolâtries.  


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité