Publicité
Disques

Stangala « Klann »

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
Finisterian Dead End Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
stangala-klann-

Une bonne petite claque, voilà ce que nous propose Strangala. Le groupe de stoner brestois insuffle une touche de celtitude dans une musique dont il maîtrise parfaitement les codes. 

Avec Stangala, le label Finisterian Dead End tient un sérieux client. Créatif, original et surtout suffisamment dérangeant pour intriguer. Et c’est sûrement là que réside une partie du secret de ces incroyables brestois à l’âme stoner et au cœur breton. Leur second opus est aussi chaud qu’un désert californien et aussi intriguant que les Monts d’Arrée. Mais attention, la subtilité du propos est de mise. Ici aucun empilement des genres, mais une réelle fusion des deux ADN musicaux jusqu’à la création d’un nouveau style. C’est surprenant et du coup terriblement jouissif, car cela permet de renouveler quelque peu un stoner qui finit - avec le temps - par tourner en rond. Qu’on se rassure, les guitares sont toujours aussi lourdes et grasses, mais la bombarde vient troubler l’ensemble pour imposer sa loi dans les aigus. Les gimmicks n’ont rien de celte et trouvent leur place sans en rajouter ni recycler les vieilles recettes. Le résultat ne fait que renforcer le propos de Stangala qui, sans cet instrument breton, tenait là, de toute façon, un album étonnant. C’est donc une belle et réelle surprise de découvrir que la Bretagne innove une fois de plus, sans copier, mais en puisant dans son histoire et sa culture une force supplémentaire pour livrer un petit brulot du Stoner. 


Hervé Devallan
publié le 06-04-2016

comments powered by Disqus
Disques
monkey-3-astrasymmetry-

Un double album vinyle pour commencer l’année. Celui de Monkey 3 qui rappelle que le stoner peut être l’avenir du rock lorsqu’il est aussi bien maîtrisé. 

Disques
brieg-guerveno-valgori-

La sonorité gutturale du breton donne une palette originale au rock progressif de Brieg Guerveno. Ostracisé par les hommes de « progrès », cela ne l’empêche...

Disques
brant-bjork-tao-of-the-devil-

Brant Bjork, expert en low desert punk. Autant dire, une des figures du Stoner. L’ancien créateur et batteur de Kyuss revient sous son nom pour la huitième fois. Le désert, non plus, ne...

Disques
giraffe-tongue-orchestra-broken-lines-

Le CV de ce nouveau groupe au drôle de nom plaide en sa faveur. L’écoute du disque un peu moins. Explication.

Disques
vola-inmazes-

Quand le métal gronde, la musique progressive n’est pas loin. C’est du moins le cocktail gagnant des danois de Vola avec ce premier long play.

Disques
silver-snakes-saboteur-

Le troisième album des américains se veut le pont entre Nine Inch Nails et Sleep. Un pont qu’ils occupent avec un certain talent soutenu par un parrain hautement recommandable.

Disques
carson-hill-sonora-

Le stoner de Quimper est une denrée rare. Pour son second essai, Carson Hill déroule son art comme les meilleures pointures du genre.

Disques
ace-frehley-origins-vol-1-

Plus besoin d’Alzheimer pour retrouver la mémoire. Pour 11 classiques (ou presque) du rock, Ace Frehley a fait le boulot. Et de façon plutôt convaincante.  

Disques
inglorious-inglorious-

Côté Hard Rock, l’époque des chanteurs hurleurs ne semble pas révolue. Celui d’Inglorious s’impose un peu trop et finit par énerver.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Bénévoles de tous pays…

Hervé Devallan


Cette histoire de suppression des emplois aidés, telle que proposée par le gouvernement Macron, illustre à merveille la situation économique de la France. Et par effet de bord, de la Bretagne. Celle d’un pays dont l’équilibre repose sur des emplois sous-payés, voire pire, pas payés du tout. On appelle ça pudiquement du bénévolat…


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité