Publicité
Édito

Retour sur le passé musical

Pour naviguer plus vite et sans publicités:

Lors du match amical de football opposant la France à l’Angleterre, c’est la Garde Républicaine qui a rendu l’hommage le plus juste aux victimes de l’attentat de Manchester du 22 mai 2017. En effet, en interprétant « Don’t look back in anger » d’Oasis juste avant le coup d’envoi, le Maréchal des Logis-Chef Jean-Michel Mekil a touché au but. Car la musique à Manchester ne peut se résumer aux starlettes américaines pour midinettes prépubères. Manchester mérite beaucoup mieux qu’un concert lacrimal de la très concernée Ariana Grande et ses amis Iley Cyrus, Pharell Williams, Usher et autre Take That, qui sont eux bien mancunniens. Putain, merde, Manchester c’est aussi et surtout : Oasis, The Smiths, The Stones Roses, Joy Division, New Order, Happy Mondays… Et j’en oublie ! Autant de musiciens qui, au-delà d’une scène mondialement reconnue, ont donné vie aux plus grand groupes de post wave et inventé le Brit Rock. Quand même !


Et pour une fois, c’est la France qui donne une vraie leçon aux anglais, sur leurs deux terrains de prédilection : le foot et la musique ! Encore un effet Macron ? Ceci dit, puisqu’on parle de révolution douce, il ne manquerait plus que nos quadras du gouvernement assistent à des concerts de rock et on aurait peut-être des hommes et des femmes véritablement représentatifs de notre société « civile ». Car pour l’instant, en matière de représentants, se sont une fois de plus les avocats et les financiers qui semblent mener la danse, et bien installés dans nos – très – chers palais. Un peu comme en 1789.


Hervé Devallan
publié le 16-06-2017

Édito
que-valent-maintenant-les-livres-

Des boîtes à livres se disséminent dans les villes et les bourgades. Les amateurs de livres, pour la plupart, s'en réjouissent. Et on ne peut que saluer ceux qui en prennent...

Édito
la-france-dernier-etat-communiste-d-europe-

Je ne vous parlerai pas de la Corse. Non.
La République d’Emmanuel Macron a tellement été caricaturale, frileuse et suffisante (pas même un drapeau Corse...

Édito
fanch-et-derc-hen-sont-dans-un-bateau-la-bretagne-tombe-a-l-eau

Chaque jour, comme le ressac battant une terre friable, l’Etat français grignote la mémoire de la Bretagne. 

Édito
l-annee-2018-demarre-sous-de-bons-et-nouveaux-auspices

Ça bouge sur le front du fédéralisme. Supprimant un étage du mille-feuille administratif, la nouvelle assemblée territoriale corse a élu ses présidents....

Édito
la-haine-de-soi

Regarder les autres se prosterner devant les nouveaux saints attendrit d’abord, débecte en second. Les médias sont une fabrique à idoles, merci Debord ! Nous ne comprenons plus...

Édito
le-pays-catalan-loin-des-petits-papiers-du-paradis

Supposer irréversible  l’autonomie du Pays Catalan - et de toutes autres nations européennes - ne doit pas nous étonner. Non plus que...

Édito
taxe-man-et-taxe-me-sont-dans-notre-bateau-

Emmanuel Macron commence à scier la branche sur laquelle nous sommes assis. Et tout le monde applaudit, ou du moins, les médias donnent peu de consistance à une quelconque alternative. Voire...

Édito
et-les-catalans-francais-qu-en-pensent-ils-

La vraie démocratie est dangereuse. Surtout pour les dirigeants des peuples qui veulent l’exercer. L’histoire prouve qu’on peut mourir en son nom, mais que ceux qui en tirent...

Édito
benevoles-de-tous-pays-

Cette histoire de suppression des emplois aidés, telle que proposée par le gouvernement Macron, illustre à merveille la situation économique de la France. Et par effet...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Que valent maintenant les livres ?

Michel Ogier


Des boîtes à livres se disséminent dans les villes et les bourgades. Les amateurs de livres, pour la plupart, s'en réjouissent. Et on ne peut que saluer ceux qui en prennent l'initiative. C'est certainement une très bonne chose que de démocratiser la culture.


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité