Publicité
Livres

Poésie d’air

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
Cristina Isabel de Melo Cahiers de respiration éditions Vagamundo coll Boquim 153 pages 13 € Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
poesie-d-air Editions Vagamundo :
http://www.vagamundo.fr/




Pas ici de parole en l’air ! Car cette poésie dont on parle est aérienne, ouvre les mains du ciel, ondoie, elle monte en volutes, elle ne joue pas avec la lumière, elle est lumineuse. Si les lucioles écrivaient, ce serait du Cristina Isabel de Melo !

Cristina Isabel de Melo est comme son nom l’indique née ailleurs, plus loin, dans d’autres Finistères. Bien que nous soyons, au fond de nous, persuadés que tous les Finistères sont les mêmes, rocs face aux flots, falaises hautaines qui en ont vu d’autres et attendent le mariage éternel de la pierre et de l’eau, du sable, des vases et de l’air. Ce dernier est le témoin, l’air lusitanien pour cette poète dont on parle.


Poème d’ici, écrit ici, sur les cheveux verts des eaux d’Aven, cette poésie nait de Bretagne mais la poète qui parle parle à l’universel. Respirant du large, aéré du lointain, disant au plus proche des mots, leur transparence et leur commune apesanteur. Oui, voilà : la poésie de Cristina Isabel de Melo soulève les mots, avec une brise, par moment des tempêtes et puis aussi le rire où nous retrouvons l’ami Jean (le Tardieu) qu’elle évoque.


Les cahiers de respiration qui sortent juste des éditions Vagamundo témoignent que, pour la femme qui écrit, et nous aussi, les mots aèrent : mer immense/mer argentée/ qui a des ailes / blanches / pour voler. Ce livre insuffle, ce livre infuse, ce livre infiltre, il faut se laisser aller dans sa bulle d’écume, voltiger sur les roches ou au gré des oyats bleus, ouvrir sa bouche, d’accord/avec le paysage.


On pense dans les pages blanches incisées de mots rares au blanc guillevicien. il y a le noir de Soulage et le blanc de Guillevic, maintenant celui que Melo pousse plus loin, au bord de l’essoufflement quand, combien de mots/me reste-t-il. Si l’angoisse venait, le rire viendrait à sa place. Si la peur surgissait, le piquant des jours / brode/  rode / roda.


Cristina Isabel de Melo écrit concrètement. Cet air qu’elle donne à respirer n’est pas qu’abstrait, il parle des choses qu’on porte ou de celles qui nous portent. Elle écrit pour les dire en rond, en lignes, en périgraphies, elle écrit dans son souffle et sa gorge qui décident du rythme et donc, de sa respiration. On pense aux pictogrammes d’Apollinaire, à Max Jacob aussi et ses effacements, car ici le goutte à goutte des mots nous transfuse, et surtout, surtout on écoute le chant de cette Bretagne atlantique qui nait à Faro, via Nazaré et se déchiffre à Nizon (où d’ailleurs d’autres fameux poètes ont trouvé le tempo) : alors/ poète, j’écris/mon tarot de Bretagne/un peu fado/un peu celtique/de n’être pas /de Marseille.


On sourit souvent dans cette poésie, qui ne prend jamais la pose ni des airs de poésie. Elle fait prendre l’air au poème, les mots de Melo nous écrivent.


Bref, répétons-le, souffrir ou sourire c’est respirer !


Gilles Cervera
publié le 01-10-2014

comments powered by Disqus
Livres
rapprocher-l-horizon

Un poète de Bretagne. Un poète du silence, peut-être un poète de la prière, sans alourdir la connotation ni en préchi ni en précha.

Livres
des-jeunes-poetes-commencent-le-travail

Ouvrir un premier livre, qu’il soit ou non rouge, en l’occurrence il l’est, c’est un beau cahier avec un titre net, Le Bel Œuf, un emboîtement de lettres nettes et un coquetier...

Livres
litterature-en-majeste

Rien de banal jamais aux éditions Isabelle Sauvage. L’éditrice et son compagnon Alain Rebours installés au cœur des Monts d’Arrée ont fait depuis plusieurs...

Livres
ligne-de-vie

Texte habité des bruits du vent sur la toile tendue, « Passerelle, Carnet de mer » est la dernière parution d’Erwann Rougé. 

Livres
poemes-de-selune

Est-ce un poète ou est-ce un musicien ? René Cloitre sort ces temps ci La Vague et la Haie, c’est une page d’un de ses carnets, ce sont mille senteurs, des douceurs de...

Livres
-cette-porte-qui-bat-les-instants-d-eternite-selon-didier-jourdren

Bien connu des amateurs de poésie ou de prose poétique, Didier Jourdren donne à intervalles réguliers des recueils emplis de grâce aux éditions rennaises de La Part...

Livres
mordre-le-monde

Poète et homme de scène originaire de Fouesnant, Louis Bertholom publie aux éditions Sauvages son dernier recueil Mordre le monde, livre de voyages, lesquels nous mènent de la...

(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Bénévoles de tous pays…

Hervé Devallan


Cette histoire de suppression des emplois aidés, telle que proposée par le gouvernement Macron, illustre à merveille la situation économique de la France. Et par effet de bord, de la Bretagne. Celle d’un pays dont l’équilibre repose sur des emplois sous-payés, voire pire, pas payés du tout. On appelle ça pudiquement du bénévolat…


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité