Publicité
Disques

Orange Blossom « Under the shade of violets »

Washi Washa / Warner Note : 4/5HermineHermineHermineHermine

Les dernières rumeurs laissaient Orange Blosson avec Robert Plant et son Orient compliqué. En 2014, c’est du côté de l’Egypte et de la Jordanie que l’on retrouve les Bretons toujours aussi mystérieux et envoutant. 

Les nantais savent se faire désirer. Neuf années ont été nécessaires pour donner une suite à « Everything must change ». Comme l‘indique leur dossier de presse : « Il y a des disques que l’on produit vite, dans l’urgence. ». Et puis il y a Orange Blossom (« Fleur d’orange ») qui voyage à son rythme d’un Orient l’autre à la recherche de l’infinie poussière sonique qui donne à leur trip hop sans frontière cet ultime éclat de lumière. Le temps semble être le prix à payer et la principale source d’inspiration de leur alchimie créatrice. Première étape, Le Caire où les bretons tombent sous le charme de la jeune chanteuse Hend Ahmed et de sa voix gorgée de soleil. Second rendez-vous capital, Aman en Jordanie où sont enregistrés les chants et musiques traditionnelles du pays. Et de marier ensuite ces mystères orientaux avec l’orchestre du Conservatoire de Cholet. Tout cela prend effectivement du temps. Le temps d’inscrire ces chemins initiatiques au cœur d’un album que l’ADN d’Orange Blossom transcende de sonorités électro, d’aspérités rock, de rythmiques afro-beats et de couleurs latines. En 50 minutes, les nantais PJ Chabot et Carlos Robles Arenas offrent un incroyable tour du monde des sensations oubliées : le plaisir. Du côté de l’auditeur, l’exercice nécessite une disponibilité absolue, loin des standards prémâchés et des facilités télévisées. Une foi franchi le rubicond, les grands espaces s’invitent et nous embarquent à la manière des chanteurs de gwerz et autres derviches tourneurs. Résultat : au pays de Nantes, les charmes de l’Orient trouvent une nouvelle lecture qui donne au neuf années passées, un doux sentiment d’urgence et d’éternité mêlées. 


Prochains concerts :
Ploemeur (24 octobre)
Chateaulin (25 octobre)
Naoned (26 novembre)
Paris / Divan du Monde (27 novembre)


Sortie de l'album le 29 septembre
 


Hervé Devallan
publié le 04-08-2014

comments powered by Disqus
Disques
dream-catcher-vagabonds-

A l’écoute de ce « Vagabonds », il est peu probable que les amateurs de pop celtique devinent que ce groupe est Luxembourgeois. Au final, peu importe. 

Disques
red-cardell-et-invites-bienvenue

Parallèlement au succès de leur spectacle tout public présenté dans le cadre du festival Théâtre à Tout Age qui s’est déroulé au mois de...

Disques
startijenn-paker-tour-live

En 2017, Startijenn, l’un des groupes les plus importants du fest-noz actuel,  fêtera ses 20 ans. Pour célébrer comme il se doit cet anniversaire et nous donner un aperçu de...

Disques
alan-stivell-amzer-

Loin de toute nostalgie Folk, Alan Stivell retrouve sa harpe et ses rythmes teintés d’électro pour un nouvel opus aux vertiges japonisants. Un doux voyage. Une nouvelle...

Disques
cre-tonnerre-bordees-sauvage-

On peut naître wallon et partir en bordé dans les ports du monde entier. Cré Tonnerre s’y emploi avec un net penchant pour les quais armoricains. 

Disques
the-celtic-social-club-the-celtic-social-club-

La belle aventure du Celtic Social Club se poursuit. Voici une mise en bouche avant leur tournée des festivals 2015 : le concert des Vieilles Charrues 2014. 

Disques
the-celtic-social-club

The Celtic Social Club ouvre la boîte de Pandore et donne un bon coup de pied dans la fourmilière de la Trad. Pour ce faire, trois Red Cardell et un Silencers sont à la manœuvre pour un...

Disques
mariana-caetano-me-o-mond-

Le Brésil n’a jamais été aussi proche de la Bretagne. La chanteuse Mariana Caetano y est pour beaucoup avec son deuxième album jetant un véritable pont entre ses deux...

Disques
alan-stivell-40th-anniversary-olympia-2012-

L’émotion est intacte. Quarante ans ont passé et seul l’Olympia a changé. Ce qui permet de belles retrouvailles et un album / DVD pour se souvenir de ce 16 février...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Silence, on creuse

Hervé Devallan


Pour vivre heureux, vivons cachés. Une devise que la République a depuis longtemps fait sienne et qu’elle sait déléguer à l’occasion. Deux exemples pour s’en convaincre


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

Breizh Gouel

Agenda

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité