Publicité
Lifestyle

Michel Salaün, King of New York

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
michel-salaun-king-of-new-york Michel Salaün, un breton devant la skyline




Le célèbre Brooklyn Bridge


Hugh ! salue l’Amérique !

Une entreprise bretonne qui gagne sur tous les fronts, c’est Salaün, 6ème voyagiste de l’hexagone dont le siège est établi à Pont de Buis (Finistère). A sa tête, Michel, petit-fils du fondateur, qui présentait la semaine dernière à New York « Hugh ! » son catalogue de périples « Welcome to America » à travers les Etats-Unis et le Canada. Un coup de chapeau à son homonyme, qui fit lui-même le voyage « aux Amériques » en 1928.

Le premier Salaün-voyageur de la lignée, Michel, quitte en effet Collorec et la ferme où il travaille en Centre- Bretagne, mais aussi sa femme et son jeune fils (Yves, deux ans) pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. Parti à bord du célèbre « France », qui, l’hiver, convoyait, outre quelques riches voyageurs, des jeunes gens sans le sou, attirés par le « rêve américain », il travaille, à son arrivée à New York, dans une briquetterie du New Jersey. Cinq années plus tard, de retour au pays, il décide d’investir son pécule, non dans l’achat d’une ferme comme il en était tenté au départ, mais dans un autocar. Il assure bientôt des navettes entre Saint Ségal et Châteaulin et crée en 1932 l’entreprise Salaün. C’est le début d’une aventure (et d’une réussite) qui va se poursuivre sa vie durant puis, dans les années soixante, sous la houlette de son fils et aujourd’hui de son petit-fils, Michel.


Cœur de métier, métier de cœur, le voyage

Passionné de grands espaces et toujours en mouvement, ce dernier a décidé en 2017 de se consacrer désormais pleinement à la création et à la distribution de voyages. Il a donc revendu son activité d’autocariste aux autocars Jézéquel, ne conservant que dix-huit véhicules qui assurent le transfert « haut de gamme », notamment des clients de Salaün Holidays, de leur domicile à l’aéroport de départ. Il maintient également l’activité Salaün Limousine. A présent, fort de 218 millions de chiffre d’affaire, Michel Salaün peaufine circuits, voyages à la carte et privatifs, combinés et voyages en groupe au sein de ses diverses marques Salaün Holidays, National Tours, Pouchkine Tours, Nordiska et, aujourd’hui, Hugh!

Hugh ! L’Amérique du Nord est à vous !


C’est en présence de Laurent Corbel, président de l’association des Bretons de New York, ravi d’accueillir en son fief son partenaire des « Vieilles Charrues 2016 » délocalisées voici deux ans le temps d’un week-end dans la mégalopole américaine, que l’entrepreneur finistérien a évoqué pour nous les multiples possibilités d’escapades proposées par le catalogue Hugh ! Des itinéraires atypiques, des hôtels et réceptifs exceptionnellement situés, des guides, des chauffeurs privés, tout est possible quels que soient vos budgets, vos dates et vos envies. L’un de nos « combinés » préférés ? Le « gratte-ciel et sable blanc » New York/Bahamas pour ne pas choisir entre les plaisirs de la ville et ceux de l’océan…


Amoureux du voyage et de la découverte, c’est avec donc bonheur et professionnalisme que le breton Salaün vous invite à « rencontrer le monde »…


Si vous voulez en savoir plus sur Hugh !, sachez que Salaün Holidays organise jusqu’au 13 mars, un « road show » avec, outre des présentations aux agences de voyage via une équipe composée de commerciaux, de conférenciers Salaün Holidays et d’un représentant de l’office de tourisme Visit California, balades et flâneries à bord du Royal Class®, un autocar haut de gamme équivalent des Business aériennes, jeux avec goodies à gagner... Après Nantes et Lorient, il sera demain 8 mars à Brest et Morlaix, et le 9 à Rennes, alors, guettez le !


Françoise Surcouf


Retrouvez tous les renseignements pratiques sur les marques du groupe Salaün sur le site www.salaun-holidays.com  


publié le 07-03-2018

Lifestyle
nationaltours-a-rennes-le-chemin-le-plus-court-pour-le-delta-du-mekong

L’été approche et, avec lui, la perspective d’une évasion, pourquoi pas dans des contrées lointaines ? Mais attention, chez Nationaltours, pas question d’emprunter...

Lifestyle
a-la-rencontre-de-shakespeare-et-des-beatles

Marier culture et tourisme : l’alibi d’un grand nombre et le plaisir de quelques uns. La génération rock du baby boom étant maintenant en âge de séniorité...

Lifestyle
plongez-dans-l-univers-star-wars-en-irlande-

Sorti le 13 décembre sur nos écrans, "Les Derniers Jedi" a été tourné en partie en Irlande sur la Wild Atlantic Way, cette magnifique et longue route côtière qui...

Lifestyle
echappees-celtes-sur-les-terres-ancestrales-d-irlande

Les terres ancestrales d’Irlande s’étendent depuis le nord-est du lac de Carlingford en passant par Cork au sud, Athlone au centre et Limerick jusqu’à l’embouchure du...

Lifestyle
dingle-au-pays-des-bergers-ecrivains

En plein cœur du comté de Kerry dans le sud-ouest de la verte Erin, le port de Dingle est un haut lieu du tourisme irlandais. Bastion de la culture gaélique, cette charmante petite cité...

Lifestyle
les-romanciers-nantais-surfent-sur-la-folle-journee

Les romanciers Nantais sont de retour ! Après s’être associés au Voyage à Nantes, la célèbre manifestation estivale de la cité des Ducs,...

Lifestyle
burns-supper-la-big-night-du-cousin-robert

Tous les 25 janvier, l’Écosse et tous les Ecossais dans le monde fêtent leur poète national, Robert Burns. A cette occasion, un souper traditionnel est organisé pour...

Lifestyle
vendee-globe-un-finisterien-en-haut-de-l-everest-des-mers

Armel Le Cléac'h a franchi la ligne d'arrivée du 8e Vendée Globe le 19 janvier à 16 heures 37 minutes et 46 secondes. Pour sa 3e participation, le skipper finistérien, signe une...

Lifestyle
l-irlande-et-l-ecosse-en-un-seul-trip

Les inconditionnels des pays celtes l’avaient imaginé, Brittany Ferry l’a mis au point en 2017 : l’Irlande et l’Ecosse en un seul voyage. Soit un circuit de 17 jours pour...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Que valent maintenant les livres ?

Michel Ogier


Des boîtes à livres se disséminent dans les villes et les bourgades. Les amateurs de livres, pour la plupart, s'en réjouissent. Et on ne peut que saluer ceux qui en prennent l'initiative. C'est certainement une très bonne chose que de démocratiser la culture.


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité