Publicité
Films

Massilia Sound System le Film

Un documentaire de Christian Philibert Note : 5/5HermineHermineHermineHermineHermine
massilia-sound-system-le-film-









Pour Paris, tout ce qui se passe en dehors du Périph n’existe pas. On parle de Province et pour la musique de folklore. Le succès populaire du hip hop teinté de reggae de Massilia Sound System est donc une gageure et explose à la figure de ces censeurs vertueux. Ce film sur ces occitans troubadours est non seulement émouvant, il est aussi subtilement politique. Digne d’un vrai groupe indé. 

Un film documentaire sur Massilia Sound System ? Pourquoi pas…. Signé Christian Philibert, il s’avère rapidement être bien plus qu’un témoignage sur l’un des groupes les plus populaires de la Provence. Les images – et le son ! – nous embarquent vers les hauts et les bas d’une véritable aventure humaine loin des médias parisiens et de leurs modes castratrices. Aussi éphémère que leur business modèle ! Quoi qu’il en soit, au-delà du portrait des musiciens et de leurs histoires mouvementées, plane aussi le fantôme de Lux, membre fondateur décédé en 2008. C’est même lui le véritable héros de cette folle aventure. Il semble survoler le groupe, comme un ange protecteur, vivant dans le cœur des survivants et de leurs fans. Car la vie d’un groupe n’est pas un long fleuve tranquille. Et les marseillais n’échappent pas à la règle. On passera les excès pour retenir avant tout le combat des hommes, proches de leurs fans et de leurs nombreuses ramifications.


Mais pour nous bretons, ce qui nous « parle » avant tout, ce n’est pas tant leur attachement à l’OM, la ferveur du public ou une certaine passion pour des paradis artificiels, mais cette incroyable déraison à chanter en français et… en occitan ! Et le discours qui va bien contre le centralisme culturel français. On se pensait un peu isolé à rabâcher cette antienne dans notre presqu’île armoricaine. Et voilà que des marseillais sont à l’unisson ! A quelques jours de l’élection présidentielle (la sortie du film n’est pas du au hasard), cette prise de parole bouleverse quelque peu le Landerneau de la pensée unique. Car l’âme révolutionnaire n’est pas aux extrêmes (de droite comme de gauche), mais girondine. Fin mars 2017, ne vient-on pas de mettre en garde à vue plusieurs autonomistes bretons pour les relâcher sans inculpations quelques heures plus tard ?


Davantage qu’un film « de plus » sur un groupe de musique actuelle, Massilia Sound System raconte la lutte d’une culture en mouvement, loin de Paris et de son entregent. La preuve ? Ce film n’a reçu aucune aide publique. Et si on ajoute que pendant une heure et demi on ne s’ennui pas une seule seconde, il est plus que recommandé d’aller voir ces Marseillais sur la toile, pour sortir convaincu qu’il est urgent des les inviter en Bretagne lors de leur prochaine tournée ! Il va juste falloir prévoir le Pastis…


Hervé Devallan
publié le 05-04-2017

comments powered by Disqus
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Un Tour en Noir et Blanc

Hervé Devallan


Le Tour de France cycliste est un cas d’école. Même France TV ne peut échapper au phénomène qui se répète saison après saison : on voit des Gwenn ha Du partout ! 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité