Publicité
Films

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Réalisé par Steven Spielberg - Etats-Unis / Nouvelle-Zélande - 2011 - 1h47 Note : 3/5HermineHermineHermine
les-aventures-de-tintin-le-secret-de-la-licorne Site Officiel :
http://www.tintin.com

Avec Jamie Bell, Andy Serkis, Daniel Craig

La fabrication de l’image par le procédé de "Performance Capture", une méthode révolutionnaire en matière d'animation qui amène à tourner la plupart des scènes en studio, donne au film de Spielberg un aspect OVNI qui peut dérouter. Pourtant, d’un strict point de vue formel, passés les premiers instants d’adaptation (est-ce un film ? est-ce un dessin animé ? pourquoi ne reconnaît-on pas les acteurs ?), il faut admettre qu’on se laisse embarquer avec excitation par cette aventure graphique d’un nouveau genre. Au bout de dix minutes on peut même être scotché par la virtuosité qui irrigue les aventures d’un de nos héros préférés. Aventures assez fidèlement rapportées et très intelligemment mises en scène. Pourtant, une sorte d’ennui finit par pointer son nez. Parce que sur la forme, cette surenchère d’images travaillées, de décors ciselés, s’éloigne fondamentalement de l’épure Hergéienne. Sur le fond, ce récit-là présuppose qu’on a déjà lu les aventures du reporter sur papier pour adhérer complètement. Sinon cette créature 3 D, qui n’est ni passée par le Congo ou l’Amérique avant d’être « capturée » par Spielberg, est un héros apparu ex-nihilo bien énigmatique, voire quelque peu absent. Il en découle que l’identification du lecteur au héros, qui fonctionne si bien dans la BD, tourne ici à vide et on finit par se détacher de cette fresque pourtant, n’ayons pas peur de le répéter, virtuose. Gageons que pour la suite, Spielberg trouvera le moyen de faire passer ce Tintin 3D sur un quelconque divan afin que le héros s’incarne un peu plus, entraînant enfin avec lui un spectateur toujours prêt à revisiter ses émois préadolescents.


Frank Darcel
publié le 22-12-2011 - mis à jour le 03-07-2012

Bande annonce

comments powered by Disqus
Films
the-finest-hours

Le 18 février 1952, la côte Est des Etats-Unis subit l'une des pires tempêtes de son Histoire. Au large, deux pétroliers, le SS Pendleton et le SS Fort sont littéralement...

Films
penny-dreadful-saison-1

Si vous rêviez d'une série mettant en scène  Dorian Gray, le docteur Frankenstein, le professeur Van Helsing, des vampires, une mystérieuse médium, un comédien...

Films
monuments-men

La plus grande chasse au trésor du XXe siècle est une histoire vraie. MONUMENTS MEN est inspiré de ce qui s’est réellement passé en pleine Seconde Guerre mondiale. Sept...

Films
terre-des-ours

Cécile Corbel, Marion Cotillard… il fallait bien un documentaire en 3D sur les ours du Kamtchatka pour réunir ces deux bretonnes au générique ! 

Films
gravity

Beaucoup de “films catastrophes” sont catastrophiques dans le sens commun du terme : ils sont mauvais. Gravity est un film catastrophique dans le sens propre du mot : il met le bas en haut...

Films
tomi-ungerer-l-esprit-frappeur-de-brad-bernstein

Génial illustrateur qui s’est fait connaître dans la pub, les livres pour enfants et les dessins érotiques, Tomi Ungerer méritait bien un film. Le voilà… et il est...

Films
frankenweenie-de-tim-burton

Un court-métrage étiré en long fait rarement un bon film. La preuve en images avec Frankenweenie.

(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Silence, on creuse

Hervé Devallan


Pour vivre heureux, vivons cachés. Une devise que la République a depuis longtemps fait sienne et qu’elle sait déléguer à l’occasion. Deux exemples pour s’en convaincre


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité