Publicité
Édito

Le monde s’est « Trumpé » de combat

Mardi 8 novembre 2016, Donald Trump est élu Président des Etats unis d’Amérique. 
Le choc…. 
De nos élites !
Comme le « Non » français à la Constitution Européenne en 2005 et comme le « Oui » au Brexit le 23 juin dernier… 

Et à chaque fois, deux choses à retenir : 
1/ la couverture très orientée de nos média, qui confondent Paris et la France, Londres et la Grande Bretagne, New York et les USA. Bref, comme ils n’ont plus les moyens – et le temps – de couvrir l’événement, ils font du journalisme de copinage, de réseau qui s’auto-alimente. Idem pour les sondeurs ! Un journaliste du New York Times l’a bien dit ce matin à l’antenne d’Europe1 : « J’ai quitté New York une semaine pour le Connecticut, vérifier que tous nos sondages reflétaient bien la vérité… ». Il en était revenu inquiet…  
2/ le parallèle avec les élections présidentielles françaises va rapidement gagner nos journaux. Très factuellement, ce qu’il serait bon de retenir, c’est que Trump a été élu au sein du Parti Républicain, avec son administration et ses opposants (sans oublier le lobby militaire). Marine Le Pen n’aura aucun de ces gardes-fous…


Une fois encore, la seule opposition et la seule alternative s’avère locale. Pas à Paris, mais en Bretagne, en Corse, en Alsace, au Pays Basque… Toutes ces entités régionales qui offusquent la gauche française (et la droite, les primaires le prouvent), mais qui seront là pour défendre une certaine idée de la liberté. Non, ce ne sont pas les énarques et les banlieues qui offrent une sortie de crise, mais des territoires homogènes et fiers de partager un avenir possible. D’ailleurs, le Brexit a redonné un coup de fouet à l’autonomie écossaise. Et je ne parle pas de la Catalogne, de la Wallonie, de la Corse qui réussissent à canaliser toutes les frustrations humaines vers des combats citoyens et non vers des tentations totalitaires et populistes. En Corse, le Front National n’existe presque pas.


Oui, une vision fédérale de l’Europe (et donc de la France) est encore la meilleure arme pour lutter contre un déclin programmé par nos dirigeants qui ne savent ni proposer, ni même imaginer un scénario de rupture démocratique, lui préférant des primaires redondantes et évitant ainsi soigneusement de discuter du fond.

Et puisque pour Trump, la France est devenue un pays arabe, présentons-nous à la frontière américaine avec un passeport breton ! On gagnera au moins deux heures à la douane…


Kenavo… and welcome USA !


Hervé Devallan
publié le 09-11-2016

comments powered by Disqus
Édito
taux-d-audience-records-pour-sitcom-presidentielle

Tant de suspense, tant de rebondissements : avons-nous jamais autant été tenus en haleine que par cette série à la française ? Une version échevelée...

Édito
silence-on-creuse

Pour vivre heureux, vivons cachés. Une devise que la République a depuis longtemps fait sienne et qu’elle sait déléguer à l’occasion. Deux exemples pour s’en...

Édito
vive-les-wallons-libres-

Il fallait bien que quelqu’un le fasse, que quelqu'un le dise. Et ce furent les Wallons. Un peuple de 3,5 millions d’habitants  qui remet la démocratie dans le bon sens et laisse furieuse...

Édito
paradoxe-hexagonal

Cette année, les Français seront plus nombreux à rester en France pour passer leurs vacances : « ils choisissent la proximité et la sécurité »...

Édito
a-quoi-bon-

Depuis dimanche dernier, un artiste réalise une performance en stationnant pendant sept jours sur une plateforme de 1,90m de long sur 1m de large. En haut d'un mât de 12m. Cette sculpture...

Édito
une-esthetisation-contre-productive

On peut actuellement voir sur les abribus de la ville une campagne en faveur des mal-logés. Chaque image affiche un caractère pictural : le tout en demi-teinte avec une lumière soigneusement...

Édito
trop-de-securite-entrave-a-la-liberte-dont-celle-de-creer

C'est parfois à de petits faits, souvent anodins, que l'on sent une société changer. D'abord insignifiants, ils vont s'accumulant pour un jour faire - sinon sens - norme. Cette norme que l'on...

Édito
me-zo-ganet-e-kreiz-argoad

Les américains espionnent le gouvernement français. La belle affaire ! Mais attention, simplement entre 2006 et 2012… Avant et après, que nenni. 

Édito
ya-

L’émotion est à son comble.
Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’éducation nationale française, va supprimer l’enseignement du latin, du grec et de...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Taux d'audience records pour sitcom présidentielle


Tant de suspense, tant de rebondissements : avons-nous jamais autant été tenus en haleine que par cette série à la française ? Une version échevelée – mais en fin de compte singulièrement moins drôle – d’un Fais pas ci, fais pas ça, transposé dans les hautes sphères de la politique. 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité