Publicité
Édito

Le monde s’est « Trumpé » de combat

Pour naviguer plus vite et sans publicités:

Mardi 8 novembre 2016, Donald Trump est élu Président des Etats unis d’Amérique. 
Le choc…. 
De nos élites !
Comme le « Non » français à la Constitution Européenne en 2005 et comme le « Oui » au Brexit le 23 juin dernier… 

Et à chaque fois, deux choses à retenir : 
1/ la couverture très orientée de nos média, qui confondent Paris et la France, Londres et la Grande Bretagne, New York et les USA. Bref, comme ils n’ont plus les moyens – et le temps – de couvrir l’événement, ils font du journalisme de copinage, de réseau qui s’auto-alimente. Idem pour les sondeurs ! Un journaliste du New York Times l’a bien dit ce matin à l’antenne d’Europe1 : « J’ai quitté New York une semaine pour le Connecticut, vérifier que tous nos sondages reflétaient bien la vérité… ». Il en était revenu inquiet…  
2/ le parallèle avec les élections présidentielles françaises va rapidement gagner nos journaux. Très factuellement, ce qu’il serait bon de retenir, c’est que Trump a été élu au sein du Parti Républicain, avec son administration et ses opposants (sans oublier le lobby militaire). Marine Le Pen n’aura aucun de ces gardes-fous…


Une fois encore, la seule opposition et la seule alternative s’avère locale. Pas à Paris, mais en Bretagne, en Corse, en Alsace, au Pays Basque… Toutes ces entités régionales qui offusquent la gauche française (et la droite, les primaires le prouvent), mais qui seront là pour défendre une certaine idée de la liberté. Non, ce ne sont pas les énarques et les banlieues qui offrent une sortie de crise, mais des territoires homogènes et fiers de partager un avenir possible. D’ailleurs, le Brexit a redonné un coup de fouet à l’autonomie écossaise. Et je ne parle pas de la Catalogne, de la Wallonie, de la Corse qui réussissent à canaliser toutes les frustrations humaines vers des combats citoyens et non vers des tentations totalitaires et populistes. En Corse, le Front National n’existe presque pas.


Oui, une vision fédérale de l’Europe (et donc de la France) est encore la meilleure arme pour lutter contre un déclin programmé par nos dirigeants qui ne savent ni proposer, ni même imaginer un scénario de rupture démocratique, lui préférant des primaires redondantes et évitant ainsi soigneusement de discuter du fond.

Et puisque pour Trump, la France est devenue un pays arabe, présentons-nous à la frontière américaine avec un passeport breton ! On gagnera au moins deux heures à la douane…


Kenavo… and welcome USA !


Hervé Devallan
publié le 09-11-2016

comments powered by Disqus
Édito
la-france-dernier-etat-communiste-d-europe-

Je ne vous parlerai pas de la Corse. Non.
La République d’Emmanuel Macron a tellement été caricaturale, frileuse et suffisante (pas même un drapeau Corse...

Édito
fanch-et-derc-hen-sont-dans-un-bateau-la-bretagne-tombe-a-l-eau

Chaque jour, comme le ressac battant une terre friable, l’Etat français grignote la mémoire de la Bretagne. 

Édito
l-annee-2018-demarre-sous-de-bons-et-nouveaux-auspices

Ça bouge sur le front du fédéralisme. Supprimant un étage du mille-feuille administratif, la nouvelle assemblée territoriale corse a élu ses présidents....

Édito
la-haine-de-soi

Regarder les autres se prosterner devant les nouveaux saints attendrit d’abord, débecte en second. Les médias sont une fabrique à idoles, merci Debord ! Nous ne comprenons plus...

Édito
le-pays-catalan-loin-des-petits-papiers-du-paradis

Supposer irréversible  l’autonomie du Pays Catalan - et de toutes autres nations européennes - ne doit pas nous étonner. Non plus que...

Édito
taxe-man-et-taxe-me-sont-dans-notre-bateau-

Emmanuel Macron commence à scier la branche sur laquelle nous sommes assis. Et tout le monde applaudit, ou du moins, les médias donnent peu de consistance à une quelconque alternative. Voire...

Édito
et-les-catalans-francais-qu-en-pensent-ils-

La vraie démocratie est dangereuse. Surtout pour les dirigeants des peuples qui veulent l’exercer. L’histoire prouve qu’on peut mourir en son nom, mais que ceux qui en tirent...

Édito
benevoles-de-tous-pays-

Cette histoire de suppression des emplois aidés, telle que proposée par le gouvernement Macron, illustre à merveille la situation économique de la France. Et par effet...

Édito
un-tour-en-noir-et-blanc

Le Tour de France cycliste est un cas d’école. Même France TV ne peut échapper au phénomène qui se répète saison après saison : on voit des Gwenn...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
La France dernier état communiste d’Europe ?

hervé devallan


Je ne vous parlerai pas de la Corse. Non.
La République d’Emmanuel Macron a tellement été caricaturale, frileuse et suffisante (pas même un drapeau Corse derrière le Président de la République !) qu’on ne peut s’empêcher de penser que ladite République est bien fragile pour refuser ce que le reste du monde démocratique octroie à certains de ses territoires. 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité