Publicité
Films

Le chant de la mer

Réalisé par Tomm Moore - France / Irlande / Luxembourg / Belgique / Danemark – 1h33 - Avec Nolwenn Leroy Note : 3/5HermineHermineHermine
le-chant-de-la-mer Le Chant de la mer sur AlloCiné :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_ge

C’est la troisième fois que la bretonne Nolwenn Leroy prête sa superbe voix au cinéma. Mais, c’est sans doute la première qu’elle y revendique avec autant de force sa celtitude. Dans Le chant de la mer, elle est à la fois la mère, Bruna, et la mer, autant dire le rôle principal de ce superbe dessin animé signé Tomm Moore. 

Tomm Moore est un jeune réalisateur irlandais qui, depuis ses débuts, assume, dessine, met en scène, clame ses origines celtes. Son premier long métrage, Brendan et le secret de Kells, sélectionné aux Oscars en 2009, en était déjà une magnifique illustration.


Il récidive avec ce Chant de la mer, l’histoire pleine d’embruns d’un gardien de phare et de sa famille, de fée de la mer et de légendes parfumées à la lande. Et une fois encore, l’univers graphique est à tomber !


Ben, un petit garçon vif, extraverti, vit avec sa petite sœur, Maïna et son père dans un phare, au large du continent. La mer est son quotidien mais elle l’effraie. Maïna, en revanche, ne craint ni les vagues, ni les phoques, mais elle a peur des mots. Aucun ne veut sortir de sa bouche !  


Le soir de ses six ans, et alors que leur grand-mère vient les chercher pour aller vivre sur le continent, Maïna révèle à son frère qu’elle est différente. Ben découvre qu’elle est une Selkie, une fée de la mer et qu’avec ses pouvoirs, elle pourrait délivrer les créatures magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Pour Ben, l’aventure ne fait que commencer…


« C’est en vacances, sur la côte ouest irlandaise dans le conté de Dingle, avec mon fils Ben, que l’idée du Chant de la mer est née, raconte Tomm Moore. Un matin, nous avons découvert de nombreux phoques échoués sur la plage. J’avoue que cette vision nous a profondément choqués. Longtemps considérés comme des créatures sacrées, les phoques appartiennent depuis des siècles aux légendes celtes. Les marins pensaient qu’ils incarnaient l’âme des disparus en mer. Aujourd’hui leur espèce est menacée et ces légendes sont également en voie de disparition. Pourtant elles ne cessent de donner un sens à notre monde. Le chant de la mer revisite ces légendes en s’inspirant entres de celles des Selkies », poursuit-il. 


Inspiré d’histoires traditionnelles et nourri de l’imagination fertile de Tomm Moore, ce conte initiatique celte est aussi envoûtant pour son récit riche en rebondissements, pour la beauté extraordinaire de ses dessins que pour la voix cristalline de Nolwenn Leroy, mise en musique par Bruno Coulais. 


Véronique Le Bris
www.cine-woman.fr 


publié le 15-12-2014

comments powered by Disqus
Films
asterix-et-obelix-au-service-de-sa-majeste

L’adaptation d’ Astérix chez les Bretons + celle d’Astérix et les Normands par le réalisateur du Petit Nicolas = le meilleur de la...

Films
do-not-disturb-d-yvan-attal

Deux copains hétérosexuels peuvent-ils s’essayer ensemble à une relation homo, comme ça, pour un pari ou pour le fun ? 

(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Silence, on creuse

Hervé Devallan


Pour vivre heureux, vivons cachés. Une devise que la République a depuis longtemps fait sienne et qu’elle sait déléguer à l’occasion. Deux exemples pour s’en convaincre


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité