Publicité
Disques

La Lucha Libre : l’art du nihilisme joyeux

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
la-lucha-libre-l-art-du-nihilisme-joyeux Découvrir la première moitié de Happy Nihilism :
https://laluchalibre.bandcamp.com/

Site internet :
http://www.laluchalibre.be/

Les trois lascars de La Lucha Libre ne font décidemment rien comme les autres. Impatients de partager leurs nouveaux morceaux avec les amateurs de catch, les lutteurs masqués ont décidé d'offrir, sur Bandcamp, la moitié de leur troisième opus (qui sortira le 1er avril prochain) en écoute libre. 

Un pari audacieux qui prouve que le trio en a dans le string. Et qu'il en a même de sacrés ! Car non contents d'avoir composé à l'occasion de L'Euro 2016, une ode aux losers, les luchadors les plus déjantés du circuit offrent aujourd’hui (sous forme de prêt, voir de location, faut quand même pas déconner) au mouvement de La Manif pour Tous, son hymne officieux avec I'm in love with a Dolphin, succulent morceau qui, comme son titre l'indique, nous plonge dans les tréfonds, pas très catholiques, des fantasmes humains. D'une efficacité redoutable, ce titre est une petite merveille qui, portée par une rythmique à la fois hypnotique et dansante et la voix posée et « sensuelle » de David Penberthy,  démontre qu'après trois albums, le groupe brestois est toujours aussi inspiré et surtout qu’il aime aller là où on en l'attend pas.  Ce qui frappe à l'écoute de ces six nouveaux morceaux est, en effet et sans conteste, le côté sombre et réfléchi qui s'en dégage, comme si l'insouciance de Porn Pixel avait cédé la place à une introspection...décalée. Une chanson comme Blind Blue Love et ses accents cold wave ou encore Vampire Desire, qui sonne comme la rencontre improbable entre Depeche Mode et des Beach boys sous ecstasy, sont un régal auditif et agissent autant sur le subconscient que sur le mouvement du séant. Après une telle mise en bouche, on attend désormais avec impatience la sortie de Happy Nihilism, qui marquera le troisième round d’une carrière déjà bien remplie. 


Erwan Bargain
publié le 12-12-2016

comments powered by Disqus
Disques
laura-sauvage-the-beautiful-

Folk, pop, rock : le trio gagnant et vintage du premier album « The Beautiful » de l’acadienne Laura Sauvage

Disques
dhani-harrison-in-parallel-

Dans la série, « enfants de », c’est le fils Harrison qui dévoile son talent de compositeur. Un premier opus solo à bientôt 40 ans : il n’abuse...

Disques
brns-sugar-high-

La Belgique a toujours innové. Avec « Sugar high », BRNS y ajoute une dose d’accessibilité qui rend leur pop atypique et addictive. Presque un oxymore.

Disques
bumpkin-island-all-was-bright-

Sans renier sa principale influence - Sigur Rós – Bumpkin Island revient avec un vrai désir d’émancipation. Exercice réussi.

Disques
grandaddy-last-place-

Véritable revenant, Grandaddy livre un album en demi teinte. On attendait mieux de cette figure du rock indé US. 

Disques
ten-fe-hit-the-light-

Le duo londonien Ten Fé a des goûts simples : ils aiment le meilleur et surtout une pop accrocheuse, évidente et élégante. Vous avez dit excellent ?

Disques
robin-foster-empyrean-

La Bretagne réussit bien aux anglais. Du moins à Robin Foster qui livre ici un magnifique quatrième album enregistré chez lui. A précommander d’urgence pour un titre bonus...

Disques
her-her-tape-1-live-

La belle surprise de cette fin d’année vient de Rennes. Les Etats Unis ne s’y sont pas trompés et réservent à Her un accueil de future star. Leur premier EP...

Disques
tim-burgess-peter-gordon-same-language-different-worlds-

Quand deux univers musicaux opposés se retrouvent, ça passe ou ça casse. Et bien entre la pop 80’s et le jazz expérimental, il existe désormais une passerelle.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Le Pays Catalan loin des petits papiers du paradis

Hervé Devallan


Supposer irréversible  l’autonomie du Pays Catalan - et de toutes autres nations européennes - ne doit pas nous étonner. Non plus que nos États souverains s’y opposent. Pour eux toute (r)évolution est mortifère. 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité