Publicité
Disques

Her « Her Tape #1 + Live »

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
FAM Records / Barclay Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
her-her-tape-1-live-

La belle surprise de cette fin d’année vient de Rennes. Les Etats Unis ne s’y sont pas trompés et réservent à Her un accueil de future star. Leur premier EP agrémenté de morceaux live apportent la preuve de cet engouement.     

Her, c’est Victor Solf et Simon Carpentier. Les amateurs de la scène rennaise auront reconnu deux ex Popopopops, le quatuor pop des bords de la Vilaine qui a fait long feu. Et si certains font splitter un groupe pour d’obscures raisons d’égo, d’autres ont une véritable ambition musicale à assouvir. C’est le cas de ce binôme à la belle et étrange posture. Leur pop scintillante, électro et un rien soul raisonne bien au-delà des frontières bretonnes. Et ce dès la sortie de leur premier EP « Tape #1 » sorti en 2015. Les Transmusicales comme tremplin, ils jouent à Londres et à New York. A l’écoute de ce premier faux – vrai album (l’EP agrémenté de prises live), on reconnaît immédiatement « Five minutes » qui a servi de synchro à Apple (pour un iphone), transformant ce morceau underground en hit planétaire. Alors que le véritable tube n’est autre que « Quite like », vous en conviendrez, non ? Ceci dit, quand la marque à la pomme s’intéresse à vous, certains labels ne restent pas insensibles à votre potentiel artistique… Barclay s’empresse de les signer pour le monde, et de souffler sur les braises chaudes de la renommée avec cet album de circonstance. Mais, les prises live sont tellement étonnantes et jouissive, qu’on pardonne l’opportunisme pour ne retenir que le talent du duo. Ecoutez « A change is gonna come » de Sam Cooke et tout est dit. Au final cette soul de blanc confirme qu’on peut marier la froideur allemande (Victor est né de l’autre côté du Rhin) et la chaleur américaine (Simon a vécu aux Etats Unis). Un mariage heureux qui trouve en Her un hymne à la beauté lascive et hypnotique. L’année 2017 semble faite pour eux !


Hervé Devallan


Sortie le 11 novembre 2016


publié le 07-11-2016

comments powered by Disqus
Disques
laura-sauvage-the-beautiful-

Folk, pop, rock : le trio gagnant et vintage du premier album « The Beautiful » de l’acadienne Laura Sauvage

Disques
dhani-harrison-in-parallel-

Dans la série, « enfants de », c’est le fils Harrison qui dévoile son talent de compositeur. Un premier opus solo à bientôt 40 ans : il n’abuse...

Disques
brns-sugar-high-

La Belgique a toujours innové. Avec « Sugar high », BRNS y ajoute une dose d’accessibilité qui rend leur pop atypique et addictive. Presque un oxymore.

Disques
bumpkin-island-all-was-bright-

Sans renier sa principale influence - Sigur Rós – Bumpkin Island revient avec un vrai désir d’émancipation. Exercice réussi.

Disques
grandaddy-last-place-

Véritable revenant, Grandaddy livre un album en demi teinte. On attendait mieux de cette figure du rock indé US. 

Disques
ten-fe-hit-the-light-

Le duo londonien Ten Fé a des goûts simples : ils aiment le meilleur et surtout une pop accrocheuse, évidente et élégante. Vous avez dit excellent ?

Disques
robin-foster-empyrean-

La Bretagne réussit bien aux anglais. Du moins à Robin Foster qui livre ici un magnifique quatrième album enregistré chez lui. A précommander d’urgence pour un titre bonus...

Disques
la-lucha-libre-l-art-du-nihilisme-joyeux

Les trois lascars de La Lucha Libre ne font décidemment rien comme les autres. Impatients de partager leurs nouveaux morceaux avec les amateurs de catch, les lutteurs masqués ont...

Disques
tim-burgess-peter-gordon-same-language-different-worlds-

Quand deux univers musicaux opposés se retrouvent, ça passe ou ça casse. Et bien entre la pop 80’s et le jazz expérimental, il existe désormais une passerelle.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Le Pays Catalan loin des petits papiers du paradis

Hervé Devallan


Supposer irréversible  l’autonomie du Pays Catalan - et de toutes autres nations européennes - ne doit pas nous étonner. Non plus que nos États souverains s’y opposent. Pour eux toute (r)évolution est mortifère. 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité