Publicité
Disques

Dom Duff « K’Kwll »

Paganab Note : 3/5HermineHermineHermine
dom-duff-k-kwll- Site officiel :
http://www.domduff.com/

Le folk rock de Dom Duff dévoile une étrange alchimie qui va de Bruce Springsteen aux danses indiennes, du folk irlandais au rock breton. La signature Dom Duff.

En fin de compte, c’est le sixième album de Dom Duff. Le temps passe. Et toujours cette impression que le breton est définitivement notre Bruce Springsteen à nous, les gars du Ker. Comme le rockeur du New Jersey, notre homme peaufine son univers d’albums en chansons, et creuse son sillon jusqu’au plus profond de son âme. Comme lui, il hisse le drapeau d’une liberté retrouvée, celle de son imagination qui lutte contre certaines réalités bizarrement intangibles. Oui, décidément, « nul besoin de Kinder ni de Kalashnikov » (‘M eus ket, na Kinder, na Kalashnikov). Car lui aussi, joue avec l’actualité pour chanter notre quotidien : « Nouvelles, nouvelles du jour, quoi de neuf aujourd’hui, qui est mort ? » (Keleier, Keloù an deiz, a nevez hiriv, piv a zo marv ?). De Prince à Lemmy, de David Bowie aux anonymes du Bataclan, on peut se poser la question. Ses chansons Dom Duff les chante bien sûr en breton, comme d’autres pratiquent l’anglais ou le français. D’ailleurs, on ne se pose pas la question. Son folk rock serrant le propos au plus près de sa guitare qu’il est étonnant d’oublier la langue, pour nous franciophones. Acoustique ou électrique, accompagné d’une cornemuse ou d’un violon, Dom Duff impose son style qui transcende l’intime pour tutoyer une sorte de derviche intérieur comme sur « Koad an noz » ou « Kreiz an dour ». Oui, le chemin de Dom Duff peut-être aussi sombre que brillant. Et si l’incantation n’est jamais loin, et qu’en Bretagne il faut lutter pour n’être ni damné, ni noyé (Daonet, beuzet). 


Hervé Devallan


Quelques dates de concerts
28 octobre 2016 : Vannes (Le Ker)
12 novembre 2016 : Chateauneuf du Faou (Kalon Digor)
17 novembre 2016 : Roazhon (1988 Live Club)
30 novembre 2016 : Londres
1er décembre 2016 : Cambridge (The Elm Tree)
6 décembre 2016 : Londres (The Sun)
10 décembre 2016 : Aberystwyth (Y Cwps)


publié le 26-10-2016

comments powered by Disqus
Disques
merzhin-babelive-

Album live et DVD, voilà le nouveau rendez-vous que nous propose Merzhin. Un album capté à l’occasion du Babel Tour et à consommer sur place où sur scène. 

Disques
goulamas-k-resistencia-

Mariant ska, punk et musique celte, les gars de Puisseguier mènent aussi la « Resisténcia » à l’ordre parisien. Des amis de fête à n’en pas...

Disques
jeanphilip-la-mecanique-des-jours-

Avec Jeanphilip, la mécanique musicale ondule de jour comme de nuit. Le québécois livre un album électrique qui conjugue rock et français comme un nord américain peut et...

Disques
radkey-dark-black-makeup-

Du Missouri ou d’ailleurs, le punk rock reste une source de vitamine C sans équivalent. Le jeune trio Radkey de Saint Joseph devrait être remboursé par la Sécu. 

Disques
summer-cannibals-full-of-it-

Rock, punk ou punk rock, le combo américain Summer Cannibals ne fait pas dans la dentelle, mais dans l’efficace. On en redemande !

Disques
the-madcaps-slow-down-

Entre les Beach Boys, la BO des Tontons Flingueurs et celle des Blues Brothers, il y un pont appelé Madcaps. Les rennais l’empreinte avec aisance et assurance.  

Disques
republik-exotica-

Il y a comme une aubaine et une malédiction qui suivent les légendes du rock dans leurs entreprises musicales comme les deux faces d’une même pièce : on attend ainsi Frank...

Disques
born-idiot-afterschool-

Born idiot peut-être, mais le quintet rennais s’est bien repris depuis. Leur premier album « Afterschool » respire l’intelligence et une certaine forme d’éloge...

Disques
alan-corbel-like-a-ghost-again-

Avec son nouvel opus « Like a ghost again », le rennais Alan Corbel impose son folk rock sur le devant de la scène. L’outil séduction est en marche. 

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Taux d'audience records pour sitcom présidentielle


Tant de suspense, tant de rebondissements : avons-nous jamais autant été tenus en haleine que par cette série à la française ? Une version échevelée – mais en fin de compte singulièrement moins drôle – d’un Fais pas ci, fais pas ça, transposé dans les hautes sphères de la politique. 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité