Publicité
Disques

Chicaloyoh « La boue ralentit le cercle »

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
213 Records Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
chicaloyoh-la-boue-ralentit-le-cercle-

Les narrations psychédéliques de Chicaloyoh aussi connues sous le nom d’Alice Dourlen nous invitent dans un monde aussi étrange qu’attachant. Pour qui veut bien abandonner sa zone de confort. 

Ce disque est hypnotique, saisissant, troublant. Comme sa pochette le laisse supposer, les collages musicaux de « La boue ralentit le cercle » fissurent nos certitudes et nous ouvrent un autre monde. Celui de la nantaise Alice Dourlen et de ses images surréalistes comme autant de scénettes d’une pièce de théâtre contemporaine. Au premier abord, c’est complètement barré, minimaliste, incongru… Et puis la poésie d’Alice Dourlen finit par l’emporter. Qu’elles soient chantées en anglais ou en français, ses comptines folles et psychédéliques nous happent dans une dimension parallèle. Prenez « La plante folle et l’eau raison » chantée sous la douche sans autre orchestration que l’eau tombant de la paume qui accompagnent un chant parfois troublé, bullé, borboré… ! Ce qui pourrait être ridicule en devient presque génial ! Cette ode à la fantaisie est immédiatement suivie par un rythme martial, presque militaire (qu’on se rassure, la fanfare du régiment serait bien incapable de jouer ça !) qui s’interroge sur l’imaginaire et plus précisément  l’absence d’imaginaire chez nombre d’entre nous. « La boue ralentit le cercle » n’est donc pas un disque comme les autres avec pour accompagnement musical de longues notes de guitares jouées comme un orgue et les bruits du quotidien  Le mieux étant peut-être de laisser la parole au philosophe Gaston Bachelard (1884 – 1962) cité dans le feuillet intérieur de l’album : « Il y aura toujours plus de choses dans un coffre fermé que dans un coffre ouvert. La vérification fait mourir les images. Toujours imaginer sera plus grand que vivre ». Chicaloyoh a définitivement perdu les clés pour mieux nous ouvrir son âme. 


Hervé Devallan
publié le 28-09-2017

comments powered by Disqus
Disques
la-belle-bleue-fenetres-

Evoluer tout en gardant le cap, c’est un peu l’histoire de ce quatrième album de La Belle Bleue. Entre chanson française et hymnes festifs, le groupe taquine aussi le hip hop et le...

Disques
ooti-itoo-

Révélée en 2012 avec La Boîte à ooTi, son premier album, ooTi nous revient avec un second opus, aussi onirique que  séduisant.

Disques
valier-le-grand-frisson

Ancien activiste de la scène musicale rennaise et connu notamment pour avoir été, un temps, membre de Complot Bronswick, Patrick Chevalier dit Valier est un artiste discret qui, aujourd'hui,...

Disques
gilles-servat-70-ans-a-l-ouest-

Gilles Servat est de ces menhirs bretons : indéboulonnable. Son album live le confirme à l’aube de ses 70 ans.

Disques
thomas-fersen-un-coup-de-queue-de-vache-

Après Martine à la plage, Thomas Fersen à la campagne. Un coup de queue de vache en prime. Mais quel voyage extraordinaire au pays imaginaire de ce poète fou et génial.

Disques
octave-noire-neon-

En ce mois de janvier glacial sort Néon, qu'Ocatve Noire nous livre, comme ça, l'air de rien. Directement, nous pénétrons dans un nouveau monde et nous vous invitons à en faire...

Disques
erik-voegelin-et-jean-philippe-rot-unter-den-linden-

Certains creusent le sillon jusqu’au bout de l’envie. D’autres picorent et travaillent dur pour explorer tous les sens de la vie. Erik Voegelin est de ceux là et le prouve une fois de...

Disques
red-cardell-un-monde-tout-a-l-envers-

Créé en 1992, Red Cardell est sans conteste l'un des plus grands groupes de la scène bretonne. Pour ses 24 ans de carrière, la formation sort un nouvel album, Un monde tout à...

Disques
filip-chretien-les-traces-

La mélancolie lui va bien. Filip Chrétien y puise un album personnel qui entend séduire autant que son dernier « Dia a dia ». Une chronique pour le rassurer.

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
La haine de soi

Gilles Cervera


On ne s’aime plus quand on voit nos nouvelles idolâtries.  


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité