Publicité
Livres

Cap Caval, renaissance en Bigoudénie !

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
cap-caval-renaissance-en-bigoudenie-

Une revue meurt, un journal cesse sa parution et c'est à chaque fois un peu de nous-même qui s'en va avec elle, avec lui. Des enthousiasmes se sont érodés, des finances n'ont pas suivi, qu'importe le motif, ne demeure qu'un trou là où battait un coeur. Aussi est-ce avec une joie toute mêlée d'émotion que nous avons salué l'été dernier la renaissance très inattendue de l'excellente revue Cap Caval.


Pour les lecteurs un peu oublieux, rappelons que cette publication destinée à défendre le patrimoine culturel (histoire, littérature, musique, arts plastiques, questions de société) en Pays bigouden était née le 18 janvier 1984, il y a tout juste 28 ans. Vingt-cinq numéros furent publiés avant que les animateurs ne baissent les bras - nous étions alors au tout début du nouveau millénaire. Onze ans passent dans le silence et le regret et voici que le numéro 26, porté par les bénévoles de la Fédération des associations culturelles bigoudènes, Startijenn Ar Vro Vigoudenn, surgit comme tonnerre dans un ciel d'été en juillet dernier.


L'accueil du public est excellent - c'est tout un territoire qui retrouve un amour malencontreusement perdu de vue - et la continuation de l'aventure s'impose dès lors comme une évidence. Cap Caval 27 vient donc de sortir des presses. Les quatre fondateurs qui posaient pour la photo inaugurale de 1984 sont encore là et c'est à peine s'ils ont vieilli ! Pierre-Jean Berrou, Michel Le Roy, Serge Duigou, Jakez Cornou n'ont pas fini de nous enthousiasmer par l'amour et la connaissance affirmée et cependant modeste qu'ils ont de leur "terre à bonheur". Cette dernière livraison, décidément éclectique sous sa jaquette élégante, nous mène surfer à la Torche, rencontrer Amadeo de Souza Cardoso, peintre portugais (vie très brève, grand renom) installé à Pont-L' Abbé au début du siècle dernier, trembler à l'évocation des redoutables loups qui infestaient encore les parages de Penmarc'h dans les années 1850-1880. Entre autres articles passionnants !


Alain-Gabriel Monot
publié le 10-02-2012 - mis à jour le 27-04-2012

comments powered by Disqus
Livres
grace-a-elles-apres-l-expo-le-livre

Les éditions ex-voto annoncent la parution de “Grâce à elles“, le livre d’art de l’exposition éponyme. Jusqu’au 21 août, une souscription est ouverte...

Livres
place-publique-28

Le numéro 28 de la revue urbaine de l'agglomération rennaise vient de sortir ! Retrouvez la dans les libraires et le site placepublique.com.

Livres
hopala-no-44

Trois fois l’an, et ce depuis quinze ans, la revue Hopala dirigée par Alain-Gabriel Monot propose à ses fidèles lecteurs une réflexion plurielle sur la Bretagne...

Livres
hopala-la-bretagne-au-monde-

Hopala ! (en breton, l'expression de la surprise et de l'étonnement) est une revue littéraire et artistique qui publie des poèmes, des nouvelles, des débats, des...

Livres
spered-gouez-l-esprit-sauvage-a-vingt-ans

La revue Spered Gouez, fondée et dirigée par Marie-Josée Christien, fête ses vingt ans en même temps qu'est publié son dix-septième numéro. Celui-ci est...

(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Bénévoles de tous pays…

Hervé Devallan


Cette histoire de suppression des emplois aidés, telle que proposée par le gouvernement Macron, illustre à merveille la situation économique de la France. Et par effet de bord, de la Bretagne. Celle d’un pays dont l’équilibre repose sur des emplois sous-payés, voire pire, pas payés du tout. On appelle ça pudiquement du bénévolat…


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité