Publicité
Livres

Bugaled Breizh, 37 secondes, Sang d'encre

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
Bugaled Breizh 37 secondes, Erwan Le Saëc (illustration) et Pascal Bresson (dessin et scénario), aux Editions Locus Solus, 144 pages, 20 euros Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
bugaled-breizh-37-secondes-sang-d-encre












En 2004, le chalutier Bugaled Breizh chavire, emportant son équipage. Depuis le drame, les familles se débattent en vain. Leur combat continue alors que le dossier est désormais entre les mains des autorités britanniques. Accident, homicide involontaire ou mensonge d’État ? La justice ne tranche pas. Douze ans après le naufrage, son silence impassible rend les deuils impossibles. Au nom de la vérité, Pascal Bresson et Erwan Le Saëc se sont plongés dans cette affaire à travers le roman graphique, Bugaled Breizh, 37 secondes, des mémoires outre-mer qui mettent enfin les ombres au clair. 

Avez-vous l'heure ? Non, non, pour une fois ne regardez pas la Lune mais le doigt. Regardez simplement l'aiguille, comme elle file cette trotteuse folle. 


37 secondes. Le temps de lire cet article, le Bugaled Breizh aurait pu couler, quoi ? 4 ? 5 fois ? 


37 secondes. 


Le temps d'un feu rouge, d'un fou rire, d'un premier baiser, d'un dernier soupir et c'est fini. On ne sous-estime pas la mer, mais un chalutier, ça ne s'avale pas comme ça. Toute puissance a ses limites. Même déchaînée, l'eau reste un mur de résistances face à ces corps d'air et d'acier. C'est lent, affreusement lent, le combat loyal des éléments. 


Alors 37 secondes, par temps calme... La mer dit non-coupable, la mer dit pas capable. Mais la mer n'a pas d'avocat et les morts plus de voix pour se défendre.


Délit de fuite


Au mépris des familles et du monde maritime, des victimes surtout, l'enquête sur le drame du Bugaled Breizh patauge lamentablement. On sait désormais qu'il a été accroché et entraîné sous les eaux par une force exogène, mais par qui ? Le délit de fuite porte encore mieux son nom en mer. S'il s'agit, comme tout porte à le croire, d'un sous-marin qui n'avait rien à faire là, on ne s'attend pas à ce qu'il revienne voir les dégâts. C'est à la justice de le mettre devant ses responsabilités, d'assumer enfin les causes du naufrage pour la paix et l'honneur d'un équipage dont ne subsiste que l'armateur, Michel Douce. Bientôt 13 ans que sa vie n'est plus qu'un combat. 


Rappeler à la justice que se taire c'est aussi prendre une position.


Erwan Le Saëc, illustrateur et Pascal Bresson, dessinateur et ici scénariste, ont choisi de retourner l'arme contre l'agresseur en faisant à leur tour parler le silence. Certainement la plus subtile manière de rappeler à la justice que se taire c'est aussi prendre une position. En faisant le choix de ne pas choisir depuis maintenant 12 ans, la justice fait le jeu des coupables et abandonne les victimes, leurs familles et tous ceux que ce drame a chavirés. Alors donnant-donnant. Si la justice est muette, l'art sait l'être aussi. Mais, comme elle, il a le silence fracassant. 


Ce roman graphique de 140 planches retrace la tragique histoire du chalutier des « Enfants de Bretagne » en laissant sa part à la fiction, mais la triviale réalité est au centre de l'histoire et les aspects soigneusement étouffés du drame sont ici abordés sans fard ni tapage, en toute transparence. Documentés aux meilleures sources et auprès de témoins de premier rang, Erwan Le Saëc et Pascal Bresson n'ont rien laissé au hasard et mettent tout leur art au service de la vérité, celle qu'esquisse déjà le dessin de couverture : une ombre qui s'avance, dès le premier plan, parce qu'il est temps de la mettre en lumière.


Un mariage noir et blanc de personnalités hautes en couleur


15 janvier 2004, 12h25. Le chalutier Bugaled Breizh coule. En 37 secondes. Arthus Bossenec, correspondant de presse locale, se retrouve face à l'impossible deuil des familles, à l'incompréhension des locaux, aux incohérences de l'enquête officielle et aux pressions qui ne tardent à se faire sentir. S'enlisant petit à petit entre sa mission impossible et ses démons personnels, Arthus Bossenec sait pourtant qu'il n'a pas le droit de baisser les bras, que la vérité, à tout prix, doit surgir des eaux. 


Le talent de conteur d'un Pêr-Jakez Hélias et les traits à la fois tendres et graves d'un Manu Larcenet; un mariage noir et blanc de personnalités hautes en couleur. Erwan Le Saëc, pudique, laconique, un brin cynique (Brestois, en somme !), et Pascal Bresson, nature enflammée et prolixe, sont d'une complémentarité et d'une complicité surprenantes, et c'est une des clefs de cette réussite. Une bande destinée à s'unir autour de la bande dessinée ! On retrouve un peu de chacun d'eux dans le personnage d'Arthus Bossenec, mais aussi de petites touches personnelles qui ne font qu'accroître l'aspect très réaliste du roman graphique : la maison d'Erwan présente dans le décor, les animaux de compagnie (les vrais !) présents aussi au fil des pages, le Café du Port de Loctudy fidèlement reproduit... C'est un film sur papier à la fois émouvant et digne. On repense à cette petite fille qui met à l'eau un petit Bugaled Breizh en papier, comme une bouteille à la mer vers ce grand-père qu'elle ne verra plus jamais. 


Le combat continue grâce à ces initiatives d'artistes et à l'association SOS Bugaled Breizh, active comme au premier jour. Puisse la vérité émerger enfin des eaux troubles. En attendant, Yves, Jacques, Patrick, Georges, Eric, sachez que nous, on sait. Et qu'on ne vous oubliera jamais.


Pascal Bresson - Erwan Le Saëc - Bugaled Breizh 37 secondes, aux Editions Locus Solus, 144 pages, 20 euros. Disponible en édition bretonne grâce au travail chevronné du jeune Jeremi Costiou.


Pour aller plus loin : si cette affaire vous touche et parce qu'elle nous concerne tous, nous vous conseillons également  la lecture édifiante du livre du cinéaste Jacques Losay, préfacé par Michel Douce, Bugaled Breizh, l'enquête torpillée. 


Tiphaine Kervaon
publié le 27-10-2016

comments powered by Disqus
Livres
petites-morts-et-autres-fragments-du-chaos-ranx-re-incarnations

Créateur avec son complice scénariste Tamburini, de RanXerox, personnage culte du neuvième art, Tanino Liberatore nous offre aujourd’hui non pas un mais deux ouvrages indispensables...

Livres
selection-bd-de-noel

Nedeleg laouen ! Et quel meilleur Noël que celui passé au pied du sapin, une BD à la main. Voici la sélection de la rédaction de 7 à 97 ans.

Livres
ar-men-l-enfer-des-enfers-d-emmanuel-lepage

L’enfer des enfers, rocher au bout de la terre face à l’océan, premier symbole des marins pour révéler la terre, dernier symbole des terriens avant l’immense...

Livres
le-livre-des-livres

L’imagination et le talent de Marc-Antoine Mathieu n’ont pas de limites. Preuve en est ce Livre des Livres, la nouvelle création originale de l’auteur qui réunit des...

Livres
dans-l-antre-de-la-penitence

En 1905, à San José, en Californie. Suite à la disparition de son mari et de sa fille, Sarah Winchester se lance dans la construction d’une maison aussi étrange que...

Livres
black-dog-les-reves-de-paul-nash

L’immense Dave Mc Kean s’empare de la vie de Paul Nash, peintre moderniste traumatisé par la première guerre Mondiale, et signe une biographie fantasmée de l’artiste. Un...

Livres
faubourg-sentimental

Figure majeure de la bande dessinée mondiale, José Muñoz se plonge dans ses souvenirs d'enfance et nous revient avec Faubourg Sentimental, magnifique déambulation...

Livres
ces-jours-qui-disparaissent

Lubin Maréchal, un jeune acrobate d'une vingtaine d'années, s'aperçoit qu'il ne vit qu'un jour sur deux. Il se réveille ainsi chaque matin alors qu'une journée entière...

Livres
dialogues

Un homme tentant de négocier avec Charon pour passer le Styx à moindre coût, Socrate et Platon dissertant des ombres chinoises, un président de la république adepte de l'humour...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
L’année 2018 démarre sous de bons et nouveaux auspices

hervé devallan


Ça bouge sur le front du fédéralisme. Supprimant un étage du mille-feuille administratif, la nouvelle assemblée territoriale corse a élu ses présidents. Oui, se sont bien le nationaliste Jean-Guy Talamoni et l'autonomiste Gilles Simeoni qui prennent la tête de la collectivité unique de Corse ! 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité