Publicité
Films

Avis de Mistral

De Rose Bosch. Avec Jean Reno, Anna Galiena et Chloé Jouannet Note : 4/5HermineHermineHermineHermine
avis-de-mistral

« Je ne vois pas passer le temps » nous dit Jean Reno dans cette bande annonce d’Avis de Mistral. On serait tenté de dire que nous non plus mais on se demande encore comment notre cher Léon en est arrivé à donner la réplique à Hugo Tout Seul… On notera tout de même le souci du détail de la production qui est allée chercher le Youtuber au 1.3 millions d’abonnés pour incarner le geek de service tandis que Chloé Jouannet, Anna Galiena et Hugues Aufrey complètent le casting. Réalisé par Rose Bosch (La Rafle) et classé dans la catégorie Drame, Avis de Mistral raconte l’histoire de Léa, Adrien et leur petit frère sourd Théo avec leur grand-père Paul. Au programme : clash des généarations, super sons des seventies et coups de fusils !

Après s’être égaré au milieu de la mauvaise série Jo, Jean Reno est de retour au cinéma dans un film surprise mêlant modernité au passé avec de la joie et de la bonne humeur. Rose Bosch est parvenue à délivrer un objet adorable qui nous donnerait presque envie d’aller passer un week-end loin de la grisaille de nos grandes villes pour aller batifoler dans la campagne. On ne passe pas à côté des clichés du Sud (l’apéro au pastis, la pétanque, les cigales, etc.) mais ce n’est jamais mal exploité dans le sens où c’est souvent pour apporter au film un ressort soit comique soit dramatique. Balayant ainsi tout un tas de thématiques (les problèmes relationnels familiaux, les premiers amours, le conflit générationnel, l’amitié, etc.), Avis de Mistral est un recueil rafraichissant de fantaisie. Le film utilise ses personnages adolescents pour donner un coup de jeune au film, notamment au travers des dialogues plutôt inspirés et drôles. Tout n’est pas nécessairement réussi dans cette comédie dramatique mais il y a suffisamment de choses pour se laisser séduire.


Léa, Adrien, et leur petit frère Théo, sourd de naissance, partent en vacances en Provence chez leur grand-père, Paul « Oliveron », qu'ils n'ont jamais rencontré à cause d'une brouille familiale. Ce ne sont pas les vacances dont ils rêvaient, surtout que leur père a annoncé la veille qu'il quittait la maison. En moins de 24 heures, c'est le clash des générations, entre les ados et un grand-père qu’ils croient psychorigide. A tort. Car le passé turbulent de Paul va ressurgir et les Seventies vont débarquer au fin fond des Alpilles. Pendant cet été tourmenté, les deux générations vont être transformées l'une par l'autre.


Pour Jean Reno, Avis de Mistral est un moyen pour lui de nous donner envie de le retrouver. Il faut dire que ces dernières années il n’a pas eu beaucoup de chances avec des rôles de seconde zone. Généralement, avec un tel pitch, il y avait de quoi s’attendre à un téléfilm du lundi soir qui aurait eu droit à sa sortie cinéma mais il n’en est rien. La première partie du film se concentre sur le conflit générationnel entre les grands parents qui ont vécu dans les années Woodstock et leurs petits enfants qui s’apparente aux bobos d’aujourd’hui, préférant la vie parisienne aux champs de pâquerettes.


Rose Bosch, déjà à l’origine de La Rafle, revient ici à quelque chose de beaucoup plus joyeux et ce n’est pas plus mal. Avis de Mistral ne s’éloigne pas des clichés du sud de la France et pourtant, ce n’est pour une fois pas si dérangeant.


Il n’y a pourtant rien d’original dans la mise en scène (c’est même l’un des aspects les plus décevants) mais le casting est bon. J’ai aussi trouvé intéressant le fait qu’Avis de Mistral soit rempli de chansons actuelles tout en conservant l’aspect plus rustique (la reprise de « Forever Young » par tout le monde par exemple avec Hugues Aufray à la guitare). Il y a des déceptions aussi, comme Tom Leeb (Sous le Soleil) mauvais mais ce n’est qu’un détail.


En bref, sans respirer trop le pastis et les cigales, Avis de Mistral se forge le caractère à base de conflits générationnels ciselés et de bonne humeur constante.


publié le 03-04-2014

comments powered by Disqus
Films
fleur-de-tonnerre-une-vipere-tres-au-point

La coupable était dans la cuisine. Son arme ? Du poison. Et le Colonel Moutarde n'était pas né. C'est une histoire vraie dont le temps a lentement simplifié les traits, n'en gardant...

Films
la-fille-de-brest-action-

Le 23 novembre 2016, le film La fille de Brest viendra raviver le cauchemar des victimes du Mediator, médicament dont la nocivité fut établie au grand jour par le Dr...

Films
demain

Après plus d’un million de spectateurs en salle, le documentaire « Demain » sort en DVD. Enfin, tant il est urgent que ce film irradie la planète et ses habitants. ...

Films
whiplash

Réaliser un film dont le personnage principal est une batterie n’est pas un challenge évident à relever. Même s’il s’agit de jazz. Whiplash nous embarque pourtant sans...

Films
get-on-up

Une biographie filmée sur James Brown ? Ca donne envie ! Produite par… Mick Jagger ? Là, c’est du lourd, se dit-on… à tort. Sauvée de l’oubli...

Films
tom-a-la-ferme

Avec son quatrième film, le tout jeune québécois Xavier Dolan affirme encore un peu son talent dérangeant et règle ses comptes à l’homophobie ordinaire.

Films
dallas-buyers-club

1986, Dallas, Texas, une histoire vraie. Ron Woodroof, des bottes, un chapeau, c'est un cow-boy, un vrai. Sa vie : sexe, drogue et rodéo. Tout bascule quand, diagnostiqué séropositif, il lui...

Films
-les-brasiers-de-la-colere-de-scott-cooper

Les brasiers de la colère semble avoir été co écrit par Bruce Sprinsteen. On croise dans ce film désenchanté des ouvriers d’aciérie résignés,...

Films
blackbird

« Il n’y a qu’une bonne chose avec les petites villes, c’est que tu sais que tu as envie de t’échapper » chantait Lou Reed dans Songs fro Drella, en...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Un Tour en Noir et Blanc

Hervé Devallan


Le Tour de France cycliste est un cas d’école. Même France TV ne peut échapper au phénomène qui se répète saison après saison : on voit des Gwenn ha Du partout ! 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité