Publicité
Ar Mag

Anne de Bretagne : de la duchesse à la Reine de France

Pour naviguer plus vite et sans publicités:

Deux mille quatorze est l’année du 500e anniversaire de la mort d'Anne de Bretagne.  La mémoire et le personnage de la dernière duchesse de Bretagne qui fut deux fois Reine de France sont mis à l’honneur dans une série de manifestations qui auront lieu de mars à septembre entre la Bretagne historique et les pays de la Loire.

Fille aînée de François II, duc de Bretagne, Anne de Bretagne devient duchesse à l’âge de onze ans. Couronnée une première fois à 14 ans après son mariage avec Charles VIII célébré à Langeais en décembre 1491, elle devient peu à peu une femme cultivée, pieuse, esthète et mécène. Remariée avec Louis XII en 1499, Anne de Bretagne est la seule femme de l’histoire de France à avoir été reine à deux reprises. Décédée à 37 ans, après avoir vu mourir sept de ses neuf enfants, Anne de Bretagne reste le symbole fort d’une vie partagée entrela Bretagneetla France. Toutau long de sa vie, à travers ses mariages, ses alliances stratégiques et ses lieux de résidence, qui scellèrent inexorablement le destin de son duché àla France, Anne laissa sa marque dans d’illustres châteaux sur les bords de Loire. Née à Nantes, où elle passa une partie de son enfance, c’est à Blois qu’elle vécut la plupart du temps durant les quinze années de son second mariage, et qu’elle mourut le 9 janvier 1514. Les emblèmes de la reine : lettre A, cordelière nouée, armes de France et de Bretagne, hermine, se voient en de nombreux emplacements au château.


A sa mort, Louis XII organisa pour la reine des funérailles d’une splendeur inaccoutumée qui durèrent quarante jours et furent célébrées en trois temps : les cérémonies au Château Royal de Blois, les stations tout au long du parcours de Blois à Notre-Dame de Paris (du 3 au 14 février), puis l’inhumation à Saint-Denis (le 16 février). Une description de ces cérémonies fut consignée par le héraut d’armes de la reine, Pierre Choque, dans un manuscrit commandé par Louis XII : Commémorations et avertissement de la mort d’Anne de Bretagne. La précision de ce récit et le déploiement de fastes inédits qu’il décrit ont fait date et les funérailles d’Anne ont servi de modèle aux cérémonies funéraires des rois et reines de France pendant un siècle.


Son cœur repose toujours en Bretagne


Reine de France, Anne savait que son corps serait inhumé à Saint-Denis. Pour marquer son attachement à ses sujets bretons, elle voulut que son cœur repose dans le tombeau de ses parents, dans l’église des Carmes de Nantes. Pour ce faire, un écrin en or en forme de cœur fut fabriqué, chef d’œuvre d’orfèvrerie désormais conservé au musée Dobrée à Nantes. Si la pratique d’une inhumation séparée du cœur était alors courante pour les princes et les grands seigneurs, elle ne donnait habituellement pas lieu à un tel cérémonial. Ainsi, tant pour le corps que pour le cœur, les funérailles d’Anne de Bretagne ont-elles revêtu une ampleur exceptionnelle.


À l'occasion des 500 ans de la mort d’Anne de Bretagne, le Château Royal de Blois accueille pour la première fois en ouverture des commémorations du 15 mars au 06 avril l'écrin d'or du cœur de la reine. Ce prêt exceptionnel du musée Dobrée est accompagné d’une exposition sur les funérailles royales autour des miniatures illustrant les manuscrits du Trépas de l’hermine regrettée et du récit composé par son héraut Pierre Choque. Dans une ambiance recueillie à la scénographie évocatrice, une salle située à l’emplacement même dela Perche aux Bretons, où la reine aimait se retirer, accueille cette présentation-événement. L’écrin d’or, souvent qualifié de reliquaire, du cœur aujourd’hui disparu d’Anne de Bretagne, est le seul témoin matériel des funérailles de la reine et duchesse. Il n’a quitté que quatre fois Nantes et il revient pour la première fois à Blois depuis 500 ans.


Le 06 avril, l’ensemble Doulce Mémoire évoquera à sa manière dans un concert événement à la cathédrale de Nantes les obsèques grandioses d’Anne de Bretagne. La musique apparaîtra sous trois formes distinctes : le grégorien de l’Office des Matines des Défunts, la polyphonie savante du Requiem et des motets et enfin la monodie dela Gwerztraditionnelle, interprétée par le grand artiste breton Yann-Fañch Kemener. À la voix des chantres dela Chapelled’Anne de Bretagne, Reine de France, répondra la voix du peuple breton divinement incarnée par Yann-Fañch Kemener.


David RAYNAL


Repères historiques
1477 Naissance d’Anne de Bretagne à Nantes.
1488 À la mort de François II, Anne devient duchesse de Bretagne.
1489 Anne est sacrée duchesse à Rennes.
1491 Mariage d’Anne et de Charles VIII à Langeais.
1492 Anne est sacrée reine de France à Saint-Denis.
1498 Mort accidentelle de Charles VIII. Annulation du mariage de Louis XII et de Jeanne de France.
1499 Mariage de Louis XII et d’Anne de Bretagne à Nantes.
1504 Deuxième couronnement d’Anne à Saint-Denis.
1514 Mort d’Anne de Bretagne à Blois. Inhumation à Saint-Denis. Le cœur d’Anne de Bretagne est déposé dans le tombeau de ses parents à Nantes.


Musique pour les funérailles d’Anne de Bretagne
Cathédrale de Nantes
Samedi 05 avril à 20h30
Tarif plein : 25€ / réduit : 20€
Réservations : billetterie du Château des ducs de Bretagne et www.chateaunantes.fr
www.chateaunantes.fr


Autre événement en Bretagne à ne pas manquer :
Du 8 avril au 18 mai
Château des ducs de Bretagne – Musée d’histoire de Nantes


PRÉSENTATION DU RELIQUAIRE D’ANNE DE BRETAGNE
Après Blois, le Château des ducs de Bretagne-Musée d’histoire de Nantes accueille à nouveau l’écrin d’or du cœur de la reine, prêté exceptionnellement par le Musée Dobrée.


Pour en savoir plus sur toute la programmation culturelle : http://anne-de-bretagne.net/fr/actualites-agenda/agenda


publié le 14-03-2014 - mis à jour le 27-05-2014

comments powered by Disqus
Ar Mag
en-avant-guingamp-a-du-c-ur-

Depuis le 25 février, il est possible de devenir actionnaire d’En Avant Guingamp grâce à l’opération Kalon (« cœur » en breton). Contre...

Ar Mag
alliance-vertueuse-pour-la-musique-en-bretagne

L’idée est intéressante. Financement et distribution sont les deux principaux piliers pour réussir un bon disque. Et le vendre ! Normalement, le reste suit : production,...

Ar Mag
rozenn-milin-les-corses-ont-leur-tele-et-bien-d-autres-choses-encore-nous-on-attend-toujours-

L’ancienne patronne de TV Breizh était à New York afin de présenter son dernier livre « Questions d’identité. Pourquoi et comment être...

Ar Mag
les-laureats-2016-des-vins-de-bretagne

Samedi 30 avril 2016, les membres du jury se sont réunis pour déguster les différents échantillons du Premier Concours des Vins de Bretagne. Alain Poulard, Christian Chon, Jean Marie...

Ar Mag
suite-armoricaine-a-la-recherche-d-un-passe-breton-oublie

Le second long-métrage de Pascale Breton, Suite armoricaine sort cette semaine dans une dizaine de cinémas en Bretagne, une semaine avant sa sortie nationale. Ce film tourné à...

Ar Mag
priziou-2016-les-laureats

La 19e cérémonie des Prizioù, coorganisée par France 3 Bretagne et l'Office public de la langue bretonne, s’est déroulée le vendredi 29...

Ar Mag
1700-km-pour-le-breton

Cette année, la défense de la langue bretonne va démarrer à Sant Ervlan (Naoned) le 29 avril pour finir à Lokoal Meudon le 7 mai. Un kilomètre par relayeur pour une...

Ar Mag
les-diners-celtiques-recompensent-les-passeurs-d-art

L’association « Passeurs d’Art » de Fougères est à l’honneur. Les Dîners Celtique viennent en effet de lui décerner leur second prix...

Ar Mag
breizh-kiss-la-premiere-sitcom-bilingue-francais-breton

Breizh Kiss arrive sur les écrans de France 3 Bretagne le 12 janvier 2014. Cette série de 36 épisodes bilingue français-breton évoque le quotidien d'une famille...

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
Le Pays Catalan loin des petits papiers du paradis

Hervé Devallan


Supposer irréversible  l’autonomie du Pays Catalan - et de toutes autres nations européennes - ne doit pas nous étonner. Non plus que nos États souverains s’y opposent. Pour eux toute (r)évolution est mortifère. 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité