Publicité
Disques

Alan Corbel "Like a ghost again"

Pour naviguer plus vite et sans publicités:
Megalux Production Note : 3/5HermineHermineHermine
alan-corbel-like-a-ghost-again-

Avec son nouvel opus « Like a ghost again », le rennais Alan Corbel impose son folk rock sur le devant de la scène. L’outil séduction est en marche. 

Alan Corbel serait-il le fer de lance de la nouvelle scène rennaise ? Son troisième album en a le potentiel. Non pas qu’il soit un Ovni musical, mais le folk rock présenté dans « Like a ghost again » est d’une tenue plus que remarquable. Noir et électrique comme l’héritage d’une antienne mainte fois répétée et aujourd’hui maîtrisée. En un mot, Alan Corbel est bluffant de maturité. Côté production tout d’abord, avec une présence ample et nerveuse qui laisse une belle place aux voix de l’artiste. Le côté pop de l’album. La pate du co-réalisateur Jean-Baptiste Brunhes (Gainsbourg…) n’y est pas étrangère. De même que celle d’Albin de la Simone qui joue du piano sur cinq morceaux, autant dire la moitié de l’album. Il manque pourtant un petit quelque chose à cet opus pour vraiment franchir un cape. Si la péninsule bretonne sera naturellement conquise par la classe naturelle de l’artiste, il manque à sa nouvelle approche pop un ou deux titres vraiment catchy. De sublimes ambiances mélancoliques ne vont pas suffire à pousser à une découverte populaire qui passe nécessairement par les radios. On reste donc un peu sur notre faim, exigeant encore plus de ce talentueux song writer qui prouve avec un morceau comme « That city » que sa plume et son médiator sont affutées pour endosser ce rôle. 


Hervé Devallan
publié le 06-04-2017 - mis à jour le 20-04-2017

comments powered by Disqus
Disques
german-oak-down-in-the-bunker-

Encore un disque culte réédité. Il s’agit de « Doanw in the bunker » du trio allemand de Krautrock German Oak

Disques
marquis-de-sade-16-09-17-

Oui, nous sommes bien en 2017 et ceci est bien une chronique d’un nouvel album de Marquis de Sade. 

Disques
morrissey-low-in-high-school

Bigmouth Strikes Again, Get Off The Stage… C'est fou comme certains titres de Morrissey s'appliquent désormais à sa propre déchéance. 

Disques
maman-kusters-sous-la-peau-de-

On touche ici une certaine écume de la nuit. Une élégance à la Seiz Breur, qui mêle les années 30 et les années 80, sans plagiat et avec audace.

Disques
the-craftmen-club-colores-

Après quatre ans de silence discographique, The Craftmen Club est de retour avec un nouvel album studio qui démontre que les quartet costarmoricain est en évolution perpétuelle.

Disques
gad-zukes-fight-the-silence-

Ils sont cinq, viennent de Dinan en passant par l’Angleterre et débordent d’énergie. Leur premier EP est une vraie réussite, entre coup de cœur magistral et un avenir...

Disques
follow-me-not-if-the-sky-remains-

Le début des années ont le cuir qui résiste au temps. Follow Me Not les fait revivre avec la précision de ceux qui ne veulent pas confondre post punk et Cold Wave.

Disques
konrad-fight-konrad-fight-

Konrad Fight… Depuis Marquis de Sade, ça sonne bien. L’EP des breton reste...

Disques
beatneys-bear-beatney-bears-

Avec Beatneys Bear, la nuit brestoise possède ses nouveaux hérauts. Un duo qui scratche le rock. A moins que ce ne soit l’inverse.     

Archives >>
(n'oubliez pas de confirmer votre abonnement sur l'e-mail de confirmation)
Édito
L’année 2018 démarre sous de bons et nouveaux auspices

hervé devallan


Ça bouge sur le front du fédéralisme. Supprimant un étage du mille-feuille administratif, la nouvelle assemblée territoriale corse a élu ses présidents. Oui, se sont bien le nationaliste Jean-Guy Talamoni et l'autonomiste Gilles Simeoni qui prennent la tête de la collectivité unique de Corse ! 


> Lire la suite
Cinéma en Bretagne

Ville : 

© Bretagne Actuelle | Mentions légales | Contact | Publicité